Coronavirus : « nous n'avons clairement pas atteint le pic de la pandémie », selon l’OMS

7 juillet 2020

Plus de 400.000 cas de Covid-19 ont été enregistrés à travers le monde rien que le weekend dernier, a alerté mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le coronavirus n’a pas baissé en intensité, bien au contraire.

« L'épidémie s'accélère et nous n'avons clairement pas atteint le pic de la pandémie », a averti le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, lors d’une conférence de presse.

Mardi, l’agence onusienne a recensé plus de 11,5 millions de cas dans le monde dont plus de 535.000 décès. Les Etats-Unis et le Brésil demeurent les deux pays les plus affectés par la Covid-19 aussi bien en terme de cas (respectivement plus de 2,8 millions et 1,6 million), que de décès (respectivement plus de 129.000 et plus de 64.000).

Le nombre de décès lié au coronavirus semble s'être stabilisé à l'échelle mondiale. En réalité, certains pays ont fait des progrès importants dans la réduction du nombre de morts, tandis que dans d'autres, les décès sont toujours en augmentation. Des disparités qui, selon le Dr. Tedros, ne sont pas le fruit du hasard.

« Là où des progrès ont été accomplis dans la réduction des décès, les pays ont mis en œuvre des actions ciblées en direction des groupes les plus vulnérables, par exemple les personnes vivant dans des établissements de soins de longue durée », a-t-il rappelé.

« L'unité nationale et la solidarité mondiale sont plus importantes que jamais pour vaincre un ennemi commun, un virus qui a pris le monde en otage », a de nouveau répété le chef de l’OMS. « C'est notre seul moyen de sortir de cette pandémie ».

Mission de l’OMS en Chine pour identifier la source zoonotique

L’OMS a annoncé qu’elle enverrait ce weekend une équipe d’experts en Chine pour identifier avec leurs homologues chinois la source zoonotique de la maladie.

« Les experts définiront la portée et les termes de référence d'une mission internationale dirigée par l'OMS », a précisé son Directeur général, ajoutant que l’objectif de la mission est de faire progresser la compréhension scientifique des animaux porteurs de la Covid-19 et de déterminer comment la maladie a pu être transmise aux humains.

Informations vérifiées : partenariats avec des entreprises du numérique 

L'OMS continue de communiquer les dernières avancées scientifiques dont elle dispose aux médias et au grand public sur la pandémie. L’agence onusienne collabore avec des entreprises technologiques pour s'assurer que les gens ont accès à des informations et des ressources médicales précises et sûres sur la Covid-19.

Le Dr. Tedros a ainsi annoncé un partenariat avec Facebook et l’ONG africaine Praekelt pour fournir des informations de l'OMS sur la Covid-19 via leurs applications respectives Free Basics et Discover dans un format adapté aux mobiles.

« Grâce à cette collaboration, nous atteindrons certaines des personnes les plus vulnérables qui pourront accéder à des informations médicales vitales sans frais de données dans plus de 50 pays », a dit le chef de l’OMS. Lancé en anglais, ce produit sera disponible en français, en espagnol, en arabe et d'autres langues dans les prochaines semaines.

L’entreprise Google a, de son côté, accru sa subvention publicitaire aux annonces de l’OMS sur le coronavirus. « Ce soutien nous permet de détecter rapidement les fausses nouvelles qui sont tendances, d'y répondre rapidement et de donner aux gens un meilleur accès aux informations vitales quand ils en ont le plus besoin, où qu'ils se trouvent dans le monde », s’est félicité le Dr. Tedros.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : plus de 160.000 cas par jour dans le monde depuis une semaine (OMS)

Le nombre de personnes contaminées quotidiennement par le nouveau coronavirus dans le monde dépasse les 160.000 depuis une semaine, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).