Les donateurs promettent 5,5 milliards de dollars pour aider les Syriens touchés par le conflit

30 juin 2020

Lors d'une conférences des donateurs tenue mardi à Bruxelles, la communauté internationale a promis 5,5 milliards de dollars aux victimes du conflit en Syrie, qui dure depuis près d'une décennie. Le montant comprend des promesses de financement pour le plan de réponse humanitaire pour la Syrie et les appels du Croissant Rouge concernant la crise.
 

Mardi, les représentants des pays et des donateurs internationaux se sont réunis virtuellement à Bruxelles pour discuter de l'aide à apporter à plus de 12 millions de Syriens déplacés par le conflit, ainsi que pour promettre un soutien aux nations voisines qui accueillent les réfugiés.

Les promesses d'aide comprennent les actions du Plan de réponse humanitaire, du Plan régional de résilience et de refuge et les actions de l'organisation du Croissant Rouge.

Le financement comprend également un soutien à l'Agence d'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) en Syrie, et à d'autres mécanismes de secours.  L'objectif est de répondre aux besoins fondamentaux des réfugiés.

La conférence des donateurs a également confirmé une tranche de 2,2 milliards de dollars pour l'année prochaine.

Au début de l'événement, le Secrétaire général a demandé aux donateurs internationaux de soutenir les Syriens. 

António Guterres a déclaré que les pays contributeurs doivent renouveler et augmenter le volume de l'aide financière et humanitaire, ainsi que l'engagement politique envers les pays qui accueillent les réfugiés.

Plus de 17 millions de déplacés et de réfugiés

Plus de 12 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers et vivre comme des personnes déplacées à l'intérieur de la Syrie. Quelque 5,6 millions de personnes ont quitté le pays pour échapper à la violence.

Selon António Guterres, des millions de Syriens sont affamés ou souffrent de malnutrition. Neuf personnes sur dix vivent aujourd'hui dans la pauvreté.

Le chef de l'ONU a déclaré que l'impact économique de la Covid-19 a doublé le prix des denrées alimentaires, laissant plus de 11 millions de personnes en Syrie qui ont besoin d'assistance et de protection pour survivre.

António Guterres a rappelé que les Nations Unies et les partenaires humanitaires sont la seule source d'espoir pour des millions de personnes en Syrie.

Chaque mois, les Nations Unies et d'autres organisations fournissent des services de santé, d'assainissement, d'éducation et de protection. En outre, les réfugiés et les personnes déplacées syriens reçoivent une assistance juridique et psychologique pour recommencer leur vie.

Pour le Secrétaire général, le monde doit soutenir les Syriens à travers la crise afin qu'ils puissent assumer pleinement leur rôle au sein de la communauté internationale.

António Guterres a rappelé que le processus politique pour parvenir à une paix durable en Syrie avance lentement.

Le Chef de l'ONU a demandé à tous les acteurs politiques qui ont une influence en Syrie de contribuer à la promotion d'un accord.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Coronavirus en Syrie : « le système de santé n'est pas préparé à une épidémie de grande ampleur »

Neuf personnes sont mortes du coronavirus en Syrie qui compte 256 cas de Covid-19, a rappelé lundi le chef de l’humanitaire de l’ONU aux membres du Conseil de sécurité.