Les gens de mer sont des travailleurs-clés durant la pandémie de Covid-19 (OMI)

25 juin 2020

Les gens de mer sont sur la ligne de front de la lutte mondiale contre la pandémie de Covid-19. Cette année, la campagne de la Journée des gens de mer appelle les États membres à reconnaître les gens de mer comme des travailleurs-clés et à leur offrir le soutien, l'assistance et les possibilités de déplacement dont bénéficient tous les travailleurs-clés pendant la pandémie.  

Les gens de la mer jouent un rôle essentiel pour assurer la circulation des biens vitaux, tels que la nourriture, les médicaments et les fournitures médicales. Toutefois, la crise se traduit par des conditions de travail difficiles pour de nombreux gens de mer, notamment des incertitudes et des difficultés concernant l'accès aux ports, le réapprovisionnement, les changements d'équipage et le rapatriement.   

La campagne 2020 de la Journée des gens de mer rend donc  hommage aux gens de mer, en reconnaissant leurs sacrifices et les enjeux auxquels ils sont confrontés. De nombreux gens de mer sont loin de chez eux depuis des mois et ne savent pas à quel moment ils seront en mesure de rentrer à la maison, en raison des restrictions imposées aux déplacements. 

Selon Karine Langlois, chargée de la communication à l'OMI,  « on estime qu’à la mi-juin environ 300.000 gens de mer devront prendre des vols pour permettre les changements d’équipages des navires. De ce nombre la moitié rentra chez eux par avion et l’autre moitié embarquera à bord de navires»,  explique-t-elle.  « De plus, 70.000 membres d’équipage de navire de croisière attendent toujours d’être rapatriés. Donc dans ce monde de marins, il y a plusieurs industries, dont celui du tourisme qui ont été affectées, pas seulement les cargos ». 

 

« On parle d’un million et demi à deux millions de gens de mer qui participent à l’exploitation des navires marchands dans le monde, ce qui se traduit par environ 80% du volume du commerce mondial qui est transporté par les navires. Nous acheminons de la nourriture, des sources d’énergie des matières premières et c’est beaucoup de travail qu’ils font pour nous. Et en temps de pandémie, c’est ce commerce qui nous amène aussi des fournitures médicales, des denrées alimentaires. Donc ils sont très essentiels ces gens », explique Karine Langlois. 

Le Secrétaire général de l'OMI, Kitack Lim, a souligné que « tout comme les autres travailleurs-clés, les gens de mer sont sur la ligne de front de cette lutte mondiale. Ils méritent notre reconnaissance. Mais ils ont aussi besoin d'une intervention humanitaire rapide et déterminée de la part des gouvernements, non seulement pendant la pandémie, mais en tout temps », a déclaré M. Lim.

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a remercié et salué les gens de mer du monde entier pour leur travail. M. Guterres exhorte tous les pays à honorer les gens de mer en les reconnaissant à titre de travailleurs clés, et en leur fournissant l'assistance nécessaire pour que les relèves d'équipages et les rapatriements puissent s'effectuer en toute sécurité.

OMI
Les marins sont en première ligne de la pandémie de COVID-19, jouant un rôle essentiel dans le maintien de la circulation des biens essentiels, tels que la nourriture et les fournitures médicales.

La campagne 2020 sur les médias sociaux 

Comme lors des années précédentes, la campagne 2020 s'articule principalement autour des médias sociaux. Le mot-clic (hashtag) de la campagne 2020 est : #SeafarersAreKeyWorkers

Toute personne voulant participer à la campagne est invitée à utiliser ce mot-clic pour rendre hommage aux gens de mer et les remercier pour leur rôle important en cette période exceptionnelle.

Les gens de mer eux-mêmes peuvent l'utiliser pour exposer leur situation sur la ligne de front de cette crise mondiale et partager leur expérience avec le reste du monde.

Les compagnies maritimes et les organisations portuaires sont également invitées à faire part de leur appréciation des gens de mer.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Coronavirus : la CNUCED plaide pour la poursuite du fret maritime et l’ouverture des ports

Face à la pandémie du nouveau coronavirus, la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) plaide pour le maintien des flux de navires, l’ouverture des ports et la fluidité du commerce transfrontalier.