Coronavirus : près de 75% des récents cas recensés dans les Amériques et en Asie du Sud (OMS)

15 juin 2020

Alors que le monde compte plus de 7,8 millions de cas de Covid-19 dont plus de 430.000 décès, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est inquiétée lundi des dernières tendances de la pandémie.

 

« Il a fallu plus de deux mois pour que les 100.000 premiers cas soient signalés », a rappelé le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève. Plus de 100.000 nouveaux cas sont signalés presque chaque jour au cours des deux dernières semaines, a-t-il ajouté à titre de comparaison.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 431.192 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’OMS lundi. Plus de 7.805.148 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 115.112 décès pour 2. 057.838 cas. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 42.720 morts pour 850.514 cas, le Royaume-Uni avec 41.698 morts (295.889 cas), l’Italie avec 34.345 morts (236.989 cas), et la France avec 29.407 morts (157.220 cas).

Mais selon l’agence onusienne, près de 75% des cas récents de Covid-19 proviennent désormais de 10 pays, principalement en Amérique et en Asie du Sud. « Cependant, nous constatons également un nombre croissant de cas en Afrique, en Europe de l’Est, en Asie centrale et au Moyen-Orient », a fait valoir le Dr Tedros.

Plus de 100 cas confirmés à Pékin

« Même dans les pays qui ont démontré leur capacité à supprimer la transmission de la Covid-19, les pays doivent rester attentifs à la possibilité d’une résurgence », a prévenu le chef de l’OMS. A cet égard, la Chine a signalé la semaine dernière un nouveau foyer de cas de Covid-19 dans la capitale Pékin, « après plus de 50 jours sans aucun cas dans cette ville ». Plus de 100 cas ont maintenant été confirmés. « L’origine et l’étendue de l’épidémie font l’objet d’une enquête », a précisé l’OMS. La Chine a officiellement dénombré un total de 84.718 cas (107 nouveaux cas au cours du week-end), dont 4.645 décès.

Par ailleurs, l’agence onusienne a estimé qu’il n’y avait « pas de temps à perdre » dans la lutte contre la grippe saisonnière. « Ce n’est pas seulement rentable, c’est aussi essentiel pour protéger le monde contre la prochaine saison de la grippe », a ajouté le Dr Tedros.

Avec la saison de la grippe qui est déjà en cours dans l’hémisphère sud, l’OMS a d’ailleurs publié des orientations sur la manière d’intégrer la surveillance de la Covid-19 dans la surveillance de routine de la grippe « comme un moyen efficace de suivre ces deux importants virus respiratoires ».

D’autant que la co-circulation de la grippe et de la Covid19 pourrait « aggraver l’impact sur les systèmes de soins de santé qui sont déjà débordés ». A noter que plus de 500 millions de personnes sont vaccinées contre la grippe chaque année, sur la base des recommandations de l’OMS.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.