Soudan : le Conseil de sécurité crée une mission de l’ONU pour soutenir la transition

4 juin 2020

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a approuvé jeudi la création d’une mission d’appui à la transition au Soudan et a prorogé le mandat de l’opération hybride ONU-Union africaine au Darfour en raison du coronavirus.

Une nouvelle mission politique de l’ONU voit le jour en Afrique. Les membres du Conseil de sécurité ont approuvé à l’unanimité l’établissement de la MINUATS, la Mission des Nations Unies d’appui à la transition au Soudan, pour une période initiale de 12 mois à compter du 1er janvier 2021.

La MINUATS a pour mandat d’appuyer la transition politique au Soudan, les progrès vers une gouvernance démocratique ainsi que la promotion et la protection des droits de l’homme et d’une paix durable.

La nouvelle mission appuiera également les processus de paix et la mise en œuvre des futurs accords de paix; aider à la consolidation de la paix, à la protection civile et à l'état de droit, en particulier au Darfour et dans les régions du sud-Kordofan et du Nil bleu.

Le Conseil a également chargé la nouvelle mission d'appuyer la mobilisation de l'aide économique et au développement et la coordination de l'aide humanitaire.

Lors de son exposé au Conseil le 24 avril, le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, avait déclaré que la réponse à la pandémie de COVID-19 - y compris les fermetures d'aéroports et la suspension des rotations de troupes - ne permettait pas à l’opération hybride des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) de conclure son mandat le 31 octobre 2020 comme prévu.

Le Conseil de sécurité a pris en compte l’impact du coronavirus et a donc décidé à l’unanimité de ses membres de prolongé jeudi le déploiement de la MINUAD de deux mois et a maintenu inchangé le nombre de soldats et de policiers affectés à la mission.

« Préserver et consolider »

Le Conseil a ajouté que le travail de suivi qu’effectuera la MINUATS viserait à « préserver et consolider les gains réalisés au fil des ans » et « à s'appuyer sur les travaux de consolidation de la paix » déjà effectués par la MINUAD et l'équipe de pays des Nations Unies au Soudan.

Fin avril, la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Rosemary DiCarlo, avait averti les membres du Conseil que les difficultés économiques du Soudan pourraient s’aggraver si la Covid-19 se répandait plus largement.

Avec 9,3 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire, Mme Di Carlo a déclaré que la nécessité de soutenir le Soudan est à la fois réelle et urgente.

13 ans de protection des civils du Darfour

La MINUAD a été créée le 31 juillet 2007 lorsque le Conseil a adopté la résolution 1769 (2007) sur la situation au Soudan, y compris au Darfour, avec la protection des civils au cœur de son mandat.

Par sa résolution 2363 (2017), le Conseil a décidé de réduire les effectifs militaires et policiers de l’opération de paix en deux phases tout en suivant de près l'évolution de la situation sur le terrain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Anniversaire manif au Soudan : les victimes du massacre de Khartoum attendent toujours un acte de justice

Des experts indépendants de l’ONU ont déclaré aujourd’hui que la reddition des comptes et la justice pour les victimes de l’attaque meurtrière du 3 juin 2019 contre des manifestants pacifiques dans la capitale soudanaise, Khartoum, sont indispensables pour que le pays progresse vers une démocratie pacifique.