Hong Kong : l’ONU appelle à préserver les droits des manifestants pacifiques

1 juin 2020

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) a appelé vendredi les autorités de Hong Kong à garantir les droits des manifestants pacifiques de cette Région administrative spéciale de la République populaire de Chine.

« Nous appelons les autorités à faire en sorte que les manifestants pacifiques puissent exercer leur droit à la liberté d’expression et se réunir en toute sécurité dans les jours à venir », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un point de presse virtuel vendredi depuis Genève.

Jeudi, l’Assemblée nationale populaire - le parlement chinois - a adopté une mesure visant à mettre en place une loi de sécurité nationale qui s’appliquera à Hong Kong.

L’ONU redoute que la situation à Hong Kong - ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine en 1997 et qui jouit depuis d’un statut de Région administrative spéciale (RAS) - puisse « devenir de plus en plus tendue et polarisée », avec la reprise de manifestations.

 

En réponse à une question d’un journaliste, M. Colville a déclaré que le HCDH avait pris note de la décision prise jeudi par l’Assemblée nationale du peuple de la République populaire de Chine concernant la loi de sécurité nationale pour la RAS d’Hong Kong.

« Le HCDH examinera cette décision à la lumière de son impact potentiel sur les droits de l’homme et les libertés de la population de la Région administrative spéciale d’Hong Kong », a indiqué le porte-parole, précisant que son bureau cherche à obtenir une version finale du texte de la décision prise par le parlement chinois afin de mener à bien une analyse de son contenu précis et de ses implications juridiques.

« Nous suivons de près l'évolution de la situation à Hong Kong », avait, pour sa part, déclaré Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, en réponse à une question d’un journaliste lors d’un point de presse mercredi.

« Nous rappelons l'importance que toute nouvelle législation respecte pleinement le droit international et les obligations du pays en matière de droits de l'homme », avait ajouté M. Dujarric.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Hong Kong ne doit pas faire taire les manifestations pacifiques par des poursuites pénales (experts de l’ONU)

Des experts indépendants des droits de l’homme de l’ONU ont exhorté mercredi les autorités de la Région administrative spéciale de Hong Kong à abandonner immédiatement les charges pénales engagées contre 15 militants prodémocratie qui ont participé l’année dernière à des manifestations pacifiques dans la ville.