L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19

6 avril 2020

L’envoyé de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, a appelé la population de la région à respecter les consignes des autorités pour éviter une propagation de la pandémie de Covid-19.

« Nous traversons une épreuve difficile et complexe qui exige de nous tous une mobilisation inédite de nos moyens et efforts, mais aussi, et surtout, de nos solidarités », a déclaré M. Chambas, dans un message publié ce weekend et intitulé ‘Ensemble, nous vaincrons le Covid-19’.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel estime que « plus que jamais, l’intérêt et la protection de l’être humain doivent être au centre de nos préoccupations premières ». « Plus que jamais, nos relations aux niveaux local, national, régional et international, doivent être cimentées par la force de nos solidarités et l’ardeur de notre optimisme », ajoute-t-il.

La région de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel n’est en effet pas épargnée par la pandémie, qui s’ajoute à la liste de défis auxquels elle fait déjà face. Les gouvernements ont pris des dispositions pour protéger les populations.

Selon Mohamed Ibn Chambas, « la discipline et le respect des mesures mises en place dans les pays de la région, démontrent le civisme et le sens de la solidarité qu’il faut sauvegarder » et « soulignent la détermination de chaque individu à agir pour l’intérêt de tous ».

Il a appelé tous les citoyens en Afrique de l’Ouest et au Sahel à maintenir cette détermination et à continuer à respecter toutes les mesures imposées par les autorités nationales pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Il a encouragé les gouvernements de la région à redoubler d’ardeur pour assurer une protection et une aide inclusives.

L’envoyé de l’ONU a aussi jugé crucial que la mobilisation et les efforts que fournissent les pays de la région soient soutenus d’une manière rapide et coordonnée par la communauté internationale.

Il a rappelé que les Nations Unies ont appelé à l’annulation ou le report de la dette africaine et lancé un plan de 2 milliards de dollars pour financer la lutte contre le Covid-19 dans les pays les plus pauvres du monde.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a également lancé un appel pour un cessez-le-feu mondial immédiat afin de renforcer l'action diplomatique et aider à créer les conditions pour faciliter l'acheminement de l'aide.

M. Chambas a également noté que le personnel des Nations Unies est mobilisé. Les Résidents coordonnateurs et les agences du système des Nations Unies, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS), établis en Afrique de l’Ouest et au Sahel, travaillent en coordination avec les autorités nationales et les partenaires régionaux pour appuyer leurs réponses dans leur lutte contre le Covid-19.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le PAM alarmé par les chiffres de la faim au Sahel alors que le Covid-19 se propage

La crise humanitaire dans la région du Sahel central menace de devenir ingérable, selon une nouvelle analyse publiée conjointement ce jeudi par les acteurs de la sécurité alimentaire dans la région, dont le Programme alimentaire mondial (PAM).