Covid-19 : un soutien accru aux familles est nécessaire alors que la pandémie s’installe dans la durée (ONU)

30 mars 2020

Alors que la pandémie de Covid-19 poursuit sa croissance exponentielle dans le monde, il est essentiel de soutenir les familles de travailleurs afin de minimiser les conséquences négatives pour les enfants, ont déclaré lundi l'UNICEF et l'OIT.

Les pertes d'emploi, les fermetures d'écoles et l'indisponibilité des services de garde signifient que les familles, en particulier celles des ménages à faible revenu, ont besoin d'un soutien supplémentaire, ont insisté le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation internationale du travail (OIT) dans un communiqué de presse conjoint.

« Les retombées de la pandémie - pertes d'emplois, stress prolongé et détérioration de la santé mentale - seront ressenties par les familles pour les années à venir », a déclaré Dr Pia Rebello Britto, Cheffe du développement de la petite enfance à l'UNICEF. « Pour les enfants les plus vulnérables, l'absence de systèmes de protection sociale adéquats aggrave leur exposition à la crise », a-t-elle ajouté.

La pandémie de Covid-19 qui est partie de Chine en décembre a infecté à ce jour plus de 729.000 personnes à travers le monde et fait plus de 34.000 morts. Le virus a été détecté dans au moins 171 pays. Le plus grand nombre de cas ont été enregistrés actuellement aux Etats-Unis, en Italie, en Chine et en Espagne.

Dans de nouvelles recommandations préliminaires publiées ce lundi, l'UNICEF exhorte les employeurs à tenir compte de l'impact de leurs décisions sur les familles des travailleurs et à soutenir la protection sociale dans la mesure du possible.

L'UNICEF et l'OIT appellent également les gouvernements à renforcer les mesures de protection sociale, en particulier pour les familles vulnérables, notamment en aidant les employeurs à continuer de fournir des emplois et des revenus, et à garantir un soutien financier à ceux qui perdent leur emploi.

« Le dialogue social - consultation et collaboration entre les gouvernements, les travailleurs et les employeurs et leurs représentants - est essentiel. Pour que les réponses soient efficaces et durables, elles doivent reposer sur la confiance et sur un large éventail d'expériences », a déclaré Manuela Tomei, Directrice du Département des conditions de travail et de l'égalité à l’OIT.

Les politiques et pratiques favorables à la famille, y compris l'emploi et la protection du revenu, les congés payés pour s'occuper des membres de la famille, les modalités de travail flexibles et l'accès à des services de garde d'urgence de qualité peuvent faire une différence cruciale. Elles permettent aux travailleurs de se protéger et de prendre soin d'eux-mêmes et de leurs enfants et améliorent la productivité et le sentiment de sécurité des travailleurs.

Les recommandations préliminaires à l'intention des employeurs pour atténuer les conséquences négatives découlant du Covid-19

•    Surveiller et suivre les conseils nationaux des autorités locales et nationales et communiquer les informations essentielles au personnel.
•    Évaluer si les politiques actuelles sur le lieu de travail offrent un soutien suffisant aux travailleurs et à leurs familles.
•    Appliquer les bonnes pratiques lors de la mise en œuvre des politiques existantes ou nouvelles basées sur le dialogue social, les lois nationales du travail et les normes internationales du travail. S’assurer que tous les travailleurs ont droit à des mesures de soutien sur le lieu de travail, sans discrimination, et que tous les travailleurs les connaissent, les comprennent et se sentent à l'aise de les utiliser.
•    Protéger le lieu de travail contre la discrimination et la stigmatisation sociale en facilitant la formation et en garantissant la confidentialité et la sécurité des mécanismes de signalement.
•    Mettre en œuvre des modalités de travail favorables à la famille pour donner aux travailleurs une plus grande liberté quant au moment et à l'endroit où ils peuvent s'acquitter de leurs responsabilités professionnelles. Si des modalités de travail flexibles ne sont pas possibles, envisager un autre soutien pour les parents qui travaillent, comme une aide à la garde d'enfants.
•    Soutenir les parents qui travaillent avec des options de garde d'enfants qui sont sûres et appropriées dans le contexte du Covid-19.
•    Prévenir et gérer les risques sur le lieu de travail en renforçant les mesures de sécurité et de santé au travail.
•    Fournir des conseils et une formation sur les mesures de sécurité et de santé au travail et les pratiques d'hygiène.
•    Encourager les travailleurs à demander des soins médicaux appropriés en cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires.
•    Soutenir les employés confrontés au stress pendant la pandémie de Covid-19.
•    Soutenir les mesures gouvernementales de protection sociale conformément à la Convention n ° 102 de l'OIT sur la sécurité sociale (norme minimum) et à la Recommandation n ° 202 de l'OIT sur les socles de protection sociale. L'aide aux entreprises peut inclure, par exemple, des subventions pour l'accès des travailleurs à la santé, le chômage et l'incapacité de travailler et devrait s'étendre aux travailleurs du secteur informel.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : l’UNESCO lance une coalition pour assurer la #ContinuitéScolaire

Alors que 87% de la population scolaire et étudiante mondiale est touchée par les fermetures d'établissements dues à la pandémie de Covid-19, l'UNESCO a lancé une 'Coalition mondiale pour l'éducation' afin d'aider les États à développer les meilleures solutions d'enseignement à distance et à atteindre les enfants et les jeunes les plus à risque.