Covid-19 : les héros de la santé ont besoin de protection (expert de l'ONU)

27 mars 2020

Les États et les entreprises doivent de toute urgence intensifier leurs efforts pour que les travailleurs de la santé qui luttent contre la pandémie de Covid-19 dans le monde entier reçoivent un équipement de protection adéquat, a estimé vendredi un expert des droits de l’homme de l'ONU.

« Les courageux médecins, infirmières, secouristes et autres professionnels de la santé qui travaillent en première ligne dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus sont des héros. Leur travail inlassable et leur abnégation montrent le meilleur de l'humanité. Ils doivent être protégés », a déclaré Baskut Tuncak, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les substances dangereuses.

« Pourtant, les pénuries inacceptables d'équipements de protection essentiels continuent d'être une grave préoccupation dans presque tous les pays qui luttent contre le coronavirus », a-t-il déploré.

Pour l’expert il y a lieu de féliciter et d’encourager les nombreuses entreprises qui relèvent le défi et qui produisent des équipements de protection individuelle indispensables pour ces prestataires de soins de santé.

« Ces efforts méritent d'être salués. Mais il en faut bien davantage dans le monde entier », a-t-il fait valoir.

Leur travail inlassable et leur abnégation montrent le meilleur de l'humanité; ils doivent être protégés - Baskut Tuncak, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les substances dangereuses

Il a jugé particulièrement préoccupante l'inégalité dans la distribution des équipements de protection individuelle nécessaires au sein des pays et entre eux, de même que la situation du Covid-19 dans les pays à faible revenu.

Aussi les États doivent-ils veiller à ce que les pays disposant de moins de ressources aient des équipements de protection nécessaires pour tous leurs prestataires de soins de santé.

Selon l’expert, des fonds publics et privés sont nécessaires de toute urgence pour garantir que les équipements de protection et autres fournitures médicales soient universellement disponibles et accessibles.

« La thésaurisation d'équipements de protection essentiels, l'exploitation de la demande ou le fait de profiter de la crise actuelle sont odieux. Les États doivent prendre des mesures immédiates pour dissuader efficacement de tels comportements », a déclaré Baskut Tuncak.

« Il est temps de mettre de côté nos différences et de travailler ensemble pour protéger les personnes les plus vulnérables contre ce virus, les personnes âgées et ceux qui s'en occupent courageusement : nos travailleurs de la santé », a-t-il conclu.

NOTE

Les Experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des « procédures spéciales » du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde.

Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole ; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Face au coronavirus, tout le monde, sans exception, doit pouvoir être secouru (experts de l’ONU)

La crise du Covid-19 ne peut être résolue uniquement par des mesures de santé publique et d'urgence. Tous les autres droits humains doivent également être pris en considération, ont rappelé plusieurs experts indépendants des Nations Unies.