RCA : l’ONU condamne l’assassinat d’un membre de son personnel dans le nord-est du pays

9 mars 2020

Les Nations Unies ont condamné l’assassinat d’un fonctionnaire de la Mission de l’ONU en République centrafricaine (RCA) dans la ville de Ndélé, dans le nord-est du pays.

Samedi matin, le corps sans vie, criblé de balles, d’un employé du bureau de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA), à Ndélé, a été retrouvé tôt dans la brousse par la population.

« Le Secrétaire général condamne fermement l’assassinat d’un collègue de la MINUSCA dans la ville de Ndélé par des présumés combattants du Front populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) », a dit son porte-parole dans une déclaration de presse rendue publique lundi.

Le chef des opérations de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, s’est dit choqué par ce meurtre brutal. « Il n'y a pas d'impunité pour les crimes contre les soldats de la paix, et les auteurs doivent être traduits en justice », a-t-il dit sur Twitter.

Par la voix de son porte-parole, António Guterres a appelé les autorités centrafricaines « à ne ménager aucun effort » pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cet assassinat.

« Ce crime ne restera pas impuni », a pour sa part déclaré samedi Mankeur Ndiaye, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RCA et chef de la MINUSCA qui a demandé l'ouverture d'une enquête et de retrouver rapidement les auteurs de « cet acte ignoble ».

Les Nations Unies ont présenté leurs plus sincères condoléances à la famille du défunt.

Le Secrétaire général a réaffirmé son soutien indéfectible à la MINUSCA et à son personnel dans ses efforts pour protéger les civils et stabiliser la RCA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RCA : le Conseil de sécurité condamne les violences perpétrées par des groupes armés

Le Conseil de sécurité de l’ONU a fermement condamné jeudi les violations de l’accord de paix et les violences perpétrées par des groupes armés en République centrafricaine (RCA), en particulier dans le nord et l’est du pays.