Le PAM publie une carte interactive de la faim dans le monde 

28 janvier 2020

Dans le cadre de sa campagne visant à éliminer la faim d’ici 2030, le Programme alimentaire mondial (PAM) a dévoilé un nouvel outil :  une carte de la faim dans le monde qui rend compte de la sécurité alimentaire dans plus de 90 pays et émet des prévisions pour les endroits où les données sont limitées.

En utilisant les dernières informations et données sur les conflits, les chocs climatiques, les populations et la météo, HungerMap LIVE vise à identifier les zones qui sont actuellement en insécurité alimentaire ou dans lesquelles la situation s’aggrave dangereusement.

Pour les zones où les données disponibles sont limitées, HungerMap LIVE utilise l’intelligence artificielle pour fournir ce que l’on appelle des “prévisions immédiates”, c’est-à-dire des estimations granulaires quasiment en temps de la situation de la sécurité alimentaire.

Les utilisateurs peuvent “superposer” des informations pour voir le lien qui existe entre différents phénomènes. Ainsi, les données sur les conflits peuvent être superposées à celles concernant la faim, mais peuvent aussi être vues à travers le prisme des catastrophes ou des dangers. 

Ces indicateurs et mesures sont établis grâce à des questions simples : “Que faites-vous lorsque vous n’avez pas assez de nourriture ou pas assez d’argent pour acheter de la nourriture” ; et “Savez-vous d’où viendra votre prochain repas ?”

Au cours de l’année dernière, l’Unité de surveillance de la faim a examiné comment mieux comprendre, étudier et suivre l’évolution de la faim dans le monde. HungerMap LIVE est un pas important vers la réponse à cette question.

Le PAM a mis en place des systèmes de surveillance de la sécurité alimentaire en temps quasi réel. Ces systèmes permettent ainsi de recueillir quotidiennement des informations sur la sécurité alimentaire à l’aide d’appels en direct et de collecter des données en continu, offrant ainsi une méthode d’évaluation moins coûteuse, plus rapide et qui donne un aperçu représentatif de la situation de la sécurité alimentaire à un moment donné.

Simultanément, le PAM a rassemblé un large éventail d’indicateurs et de mesures, allant des données sur les risques du Centre des catastrophes du Pacifique aux données sur la population de la Banque mondiale en passant par les données sur la végétation de la NASA, entre autres sources. L’ensemble de ces systèmes a permis au PAM de construire un entrepôt de données unifié qui rassemble toutes ces informations en un seul endroit.

Au départ, en utilisant des données provenant de 63 pays sur une période de 14 ans, le PAM a programmé les modèles prédictifs d’apprentissage automatique qui alimentent HungerMap LIVE, couvrant ainsi la densité de population, l’intensité de la lumière nocturne, les précipitations, l’indice de végétation, les conflits, les prix du marché, les indicateurs macroéconomiques et la sous-alimentation.  La sécurité alimentaire, les taux de change, l’inflation et la nutrition font partie des nombreux sujets sur lesquels la carte interactive fournit maintenant des informations.

Le PAM espère que cette plateforme aidera son personnel, ses partenaires et les décideurs politiques mondiaux, quels qu’ils soient, à prendre des décisions mieux informées et plus opportunes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique australe (PAM)

Un nombre record de 45 millions de personnes - pour la plupart des femmes et des enfants - dans les 16 pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe sont menacées par la famine  en raison de la sécheresse, des inondations et des difficultés économiques dans leurs pays, a alerté jeudi le Programme alimentaire mondial (PAM).