Nouveau coronavirus : premiers cas signalés en Europe (OMS)

25 janvier 2020

Les premiers cas de coronavirus 2019-nCoV ont été signalés dans la région européenne, a annoncé samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le 24 janvier, la France a officiellement notifié le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe des trois cas confirmés de [nouveau coronavirus] 2019-nCo », a partagé l'OMS dans un communiqué.

Deux patients ont été détectés à Paris et un à Bordeaux, a précisé l'OMS ajoutant que tous trois avaient voyagé depuis Wuhan, en Chine, et se trouvaient désormais hospitalisés en France. 

Le Bureau régional est en contact avec les autorités françaises, a souligné l'OMS.

Agir ensemble, comme une seule région

Nous devons agir comme une seule région, comme un seul monde en renforçant notre capacité à nous préparer et à réagir ensemble

En raison de la nature mondiale des voyages, on s'attend à ce que d'autres cas exportés de 2019-nCoV apparaissent dans d'autres pays et la possibilité que d'autres cas arrivent dans la région européenne est probable, a avertit l'agence onusienne pour la santé. 

L'OMS a d'ailleurs publié une déclaration sur la nécessité pour la communauté internationale de travailler ensemble pour combattre la maladie infectieuse. 

Selon l'OMS, l'évolution de l'épidémie qui a débuté en Chine est « un signe » qui « signifie également qu'aucun pays ne peut se permettre de retarder la mise en place de toutes les mesures nécessaires pour protéger sa population ». 

Plus de 1.300 cas ont été confirmés dont la grande majorité en Chine, avec 41 personnes décédées, dont un médecin de 62 ans d'un hôpital de Wuhan, selon les médias de l'État chinois. Des dizaines de millions de Chinois seraient sous quarantaine.

Le coronavirus touche désormais quatre continents, des cas ayant été signalés en Australie, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, en France, au Japon, à Singapour, en Thaïlande, et au Vietnam.

Incertitude sur l'origine et le comportement du virus

En cette période d'incertitude sur l'origine et le comportement du virus, l'OMS précise qu' « il est encore plus crucial que les pays, les organisations et la communauté internationale agissent de concert ». 

« Nous devons agir comme une seule région, comme un seul monde en renforçant notre capacité à nous préparer et à réagir ensemble », a affirmé l'OMS.

« Le temps est venu de nous préparer », a déclaré l'OMS, ajoutant qu'avec les autorités chinoises faisaient tout leur possible pour enquêter sur l'épidémie.

Bien que le comportement du virus reste imprévisible, « aujourd'hui, une opportunité nous est offerte ; aujourd'hui, nous devons la saisir pour rendre la région et le monde plus sûrs », a soutenu l'agence des Nations Unies pour la santé. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Nouveau coronavirus : l’OMS ne déclare pas d’urgence sanitaire internationale pour l’instant

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé jeudi qu’il ne déclarait pas d’urgence sanitaire internationale pour l'instant concernant le nouveau coronavirus identifié en Chine.