Liban : l’ONU se félicite de la formation d’un nouveau gouvernement

22 janvier 2020

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité mardi soir de l'annonce de la formation d'un nouveau gouvernement libanais après des semaines de crise.

« Il se réjouit de travailler avec le Premier Ministre Hassan Diab et le nouveau Conseil des ministres, notamment pour soutenir le programme de réforme du Liban et répondre aux besoins pressants de sa population », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à soutenir le renforcement par le Liban de sa souveraineté, de sa stabilité et de son indépendance politique conformément à l'Accord de Taëf et à la Déclaration de Baabda, ainsi qu'à sa mise en œuvre effective des résolutions 1701 (2006), 1559 (2004) du Conseil de sécurité et des autres résolutions pertinentes qui restent essentielles à la stabilité du Liban et de la région », a-t-il ajouté.

Hassan Diab, ancien ministre de l’éducation âgé de 60 ans, avait été désigné le 19 décembre, mais les acteurs politiques libanais n’avaient pas réussi jusqu’à présent à s’entendre sur l’attribution des ministères.

Le nouveau gouvernement, qui comprend 20 ministres, devra faire face au mouvement de contestation qui agite le Liban depuis plus de trois mois. Le gouvernement dirigé par Saad Hariri avait démissionné le 29 octobre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban: plus de 460 blessés dans les heurts du week-end entre manifestants et forces de l’ordre (ONU)

Plus de 460 personnes ont été blessées au Liban lors des heurts du week-end dernier entre manifestants et forces de l’ordre à Beyrouth, faisant de cette fin de semaine la plus violente depuis le début du mouvement de contestation le 17 octobre 2019.