Somalie : l’ONU condamne un attentat sanglant à Mogadiscio

28 décembre 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement samedi l'attentat qui a eu lieu à Mogadiscio, en Somalie, le 28 décembre, faisant des dizaines de morts et de blessés.

« Il présente ses plus sincères sympathies et condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il souligne que les auteurs de ce crime horrible doivent être traduits en justice », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général réitère le plein engagement des Nations Unies à soutenir le peuple et le gouvernement somaliens dans leur quête de paix et de développement », a-t-il ajouté.

Selon la presse, l’attentat à la voiture piégée a fait au moins 78 morts et des dizaines de blessés dans un quartier animé de la capitale somalienne Mogadiscio. L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

Le groupe extrémiste Al Shabaab, qui contrôle toujours des zones rurales en Somalie, mène régulièrement des attaques meurtrières contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : l’ONU prône le dialogue entre gouvernement central et Etats membres de la Fédération

L’envoyé de l’ONU en Somalie a estimé jeudi devant le Conseil de sécurité que l’absence de coopération depuis plus d’un an entre le gouvernement central somalien et les Etats membres de la Fédération constituait un obstacle aux progrès du pays vers une paix durable.