Somalie : l’ONU condamne un attentat sanglant à Mogadiscio

Un garde dans un mirador du complexe de l'ONU à Mogadiscio, en Somalie (archives - juin 2013)
Photo: ONU / Tobin Jones
Un garde dans un mirador du complexe de l'ONU à Mogadiscio, en Somalie (archives - juin 2013)

Somalie : l’ONU condamne un attentat sanglant à Mogadiscio

Paix et sécurité

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement samedi l'attentat qui a eu lieu à Mogadiscio, en Somalie, le 28 décembre, faisant des dizaines de morts et de blessés.

« Il présente ses plus sincères sympathies et condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il souligne que les auteurs de ce crime horrible doivent être traduits en justice », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général réitère le plein engagement des Nations Unies à soutenir le peuple et le gouvernement somaliens dans leur quête de paix et de développement », a-t-il ajouté.

Selon la presse, l’attentat à la voiture piégée a fait au moins 78 morts et des dizaines de blessés dans un quartier animé de la capitale somalienne Mogadiscio. L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

Le groupe extrémiste Al Shabaab, qui contrôle toujours des zones rurales en Somalie, mène régulièrement des attaques meurtrières contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.