Madagascar : le PAM renforce son assistance alimentaire et nutritionnelle pendant la période de soudure

22 décembre 2019

 Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé qu'il prévoit d’apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle à 230.000 personnes souffrant d’insécurité alimentaire dans les régions du sud de Madagascar, fréquemment frappées par la sécheresse.

« Les efforts coordonnés des différents acteurs ont contribué à éviter une dégradation de la situation alimentaire et nutritionnelle des familles les plus désœuvrées dans les régions du sud », a souligné Moumini Ouedraogo, le Représentant du PAM à Madagascar.  « Cependant les dernières évaluations indiquent que certains districts, comme Ampanihy, ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence, du fait d’une sècheresse prolongée qui a affecté les dernières récoltes ».

Selon le PAM, le pic de la soudure (de décembre 2019 à Janvier 2020) coïncide également avec la période culturale. L’assistance de l'agence onusienne va permettre aux ménages de se concentrer sur leurs activités agricoles.

La distribution de rations alimentaires, qui comprennent du riz, de l’huile végétale et du Supercereal (une bouillie fortifiée riche en nutriments) ou d’argent en espèces devrait être relayée par des activités de relèvement précoce telles que la réhabilitations ou création de biens communautaires indispensables dans la préparation aux urgences et de réduction des risques et de catastrophe (reboisement, protection des bassins versants, pistes rurales …), ainsi que des formations en techniques agricoles.
 

PAM/Volana Rarivoson
Des communautés vulnérables de Behara, dans le sud de Madagascar frappé par la sécheresse

 

Une assistance nutritionnelle visant à prévenir la malnutrition aigüe chez les enfants de moins de deux ans et les femmes enceintes et allaitantes devrait également être fournie à travers la distribution de suppléments nutritionnels pendant la période de soudure.

Des activités de sensibilisation et de formation sur l’hygiène, le dépistage des enfants malnutris, des activités de préparation aux futurs chocs et de réduction des risques et catastrophes, doivent être mises en placeau sein des communautés bénéficiaires , ainsi que le partage de bonnes pratiques de santé, des séances des démonstrations culinaires et d'éducation nutritionnelle. 

L'assistance alimentaire et nutritionnelle du PAM est possible grâce à une étroite collaboration avec ses partenaires, dont le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes de Madagascar (BNGRC), l’Office national de nutrition (ONN), le Ministère de la population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, avec le soutien des donateurs tels que l’Allemagne, la Corée du Sud, les Etats-Unis (USAID), la France, le Japon, la Principauté de Monaco et l’Union Européenne (ECHO).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique australe : l’ONU appelle à aider 45 millions de personnes menacées par la faim et les chocs climatiques

Près de 45 millions de personnes se retrouveront en situation de grave insécurité alimentaire d'ici les prochains mois dans les 16 pays formant la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), ont averti les agences alimentaires des Nations Unies.