La production mondiale des produits dérivés du bois connaît sa plus forte hausse en 70 ans (FAO)

19 décembre 2019

La production et le commerce des principaux produits dérivés du bois, à l’échelle mondiale, comme le bois rond, le bois scié et les panneaux à base de bois, ont atteint leur niveau le plus élevé depuis le début de l’enregistrement des statistiques forestières par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en 1947.

Selon les dernières données fournies jeudi par la FAO, le volume de produits à base de bois réalisés et commercialisés dans le monde en 2018 a atteint son niveau record. La hausse du niveau du commerce international a été de 11% par rapport à 2017.

« La production accrue de produits forestiers renouvelables permet de remplacer les produits d’origine fossile, qui ont une empreinte carbone plus élevée, contribuant ainsi aux Objectifs de développement durable », a indiqué Sven Walter, responsable de l’équipe de la FAO en charge des produits forestiers et des statistiques.

La production accrue de produits forestiers renouvelables permet de remplacer les produits d’origine fossile, qui ont une empreinte carbone plus élevée - Sven Walter, Fonctionnaire principal chargé des forêts à la FAO

Il s’agit de la hausse la plus rapide jamais observée en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. Hne hausse en grande partie due à une croissance économique positive.

La production de bois scié a augmenté de 2% dans le monde en 2018 et le volume de bois scié et de panneaux à base de bois a connu une hausse record. La production et le commerce de pâte de bois à l’échelle mondiale ont également augmenté de 2% et atteint de nouveaux volumes en 2018 – respectivement 188 millions et 66 millions de tonnes.

La Chine occupe une place plus importante à la fois comme producteur et comme consommateur de produits forestiers et elle a récemment surpassé la production de bois scié des États-Unis. Le pays est de loin le premier producteur et consommateur de panneaux et de papier à base de bois.

En 2018, les importations de bois rond ont augmenté de 8% en Chine, simultanément sa production et consommation de bois scié et de panneaux à base de bois a continué à croître plus rapidement que dans le reste du monde.

Forte croissance des panneaux d’aggloméré et des panneaux à copeaux orientés (OSB)

La production mondiale de panneaux d’aggloméré et de panneaux OSB, qui sont habituellement utilisés comme matériaux destinés à la construction et à l’ameublement, a connu la croissance la plus rapide de toutes les catégories de produits dérivés du bois, avec une hausse respectivement de 25% et de 13% de 2014 à 2018. La hausse de la demande de ces produits est essentiellement venue d’Europe de l’Est, y compris de la Russie.

En 2018, la production industrielle de bois rond a augmenté de 5% à l’échelle mondiale et atteint un volume record de 2,03 milliards de mètres cubes. Le commerce mondial a connu une hausse record de 7%, atteignant 138 millions de mètres cubes, la Chine ayant représenté 25% des importations. En 2018, la Nouvelle-Zélande a dépassé la Russie et est devenue le premier pays exportateur de bois rond industriel.

En revanche, la production mondiale de papier et de carton a enregistré une baisse de 2% en 2018. La production de papier a stagné en Europe et en Amérique du Nord et a baissé dans les régions Afrique et Asie-Pacifique.

La production de papier d’impression et d’écriture a chuté de 4% – son niveau le plus bas depuis 1996 – sous l’effet des technologies numériques.

FAO/L.Taylor
Des rondins de bois.

L’essor des granulés de bois se confirme

La production de granulés de bois a connu une hausse vertigineuse ces dernières années, principalement due à la demande croissante suscitée par les objectifs fixés par la Commission européenne en matière de bioénergie. En 2018, la production mondiale a ultérieurement augmenté d’environ 11%, atteignant un volume de 37 millions de tonnes, offrant ainsi des possibilités de réduction de l’utilisation des énergies fossiles.

L’Europe et l’Amérique du Nord représentent la part la plus importante de la production mondiale, cependant, la production dans la région Asie-Pacifique a doublé, enregistrant une hausse de 15% entre 2014 et 2018.

En plus des informations sur les nouveaux produits, la FAO fournit désormais des données mondiales qui décrivent la production et le commerce du bois de récupération après consommation, notamment le bois de construction pouvant être réutilisé. En 2018, la consommation de bois de récupération après consommation a dépassé les 27 millions de tonnes.

«Ces nouvelles données sont utiles pour le suivi de la bioéconomie circulaire durable et pour la compréhension du cycle de vie des produits forestiers récoltés», a souligné M. Walter.

La quantité d’informations disponibles sur la réutilisation des produits forestiers est en constante augmentation. Plus tôt cette année, l’équipe FAO des produits forestiers et des statistiques a communiqué les résultats de l’enquête statistique 2017 sur l’utilisation de papier recyclé par pays et par secteur.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Face à la menace d’extinction d’espèces sauvages, les pays conviennent d’une protection renforcée

Alors que la faune et la flore sauvage sont menacées d’une « crise d'extinction », des pays du monde entier ont convenu d’un renforcement des mesures de protection et d’un commerce plus durable des animaux et des plantes à travers le monde, à l’issue d’une réunion qui s’est achevée mercredi à Genève.