La colonisation israélienne en territoire palestinien reste une violation du droit international (ONU)

20 novembre 2019

Devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient a rappelé mercredi que la colonisation israélienne en territoire palestinien est contraire au droit international.

« Je saisis cette occasion pour rappeler que nous regrettons l’annonce faite le 18 novembre par les États-Unis qui ne considèrent plus les colonies comme incompatibles avec les conventions internationales », a déclaré le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov.

« La position de l'ONU reste inchangée », a souligné M. Mladenov. « Conformément à la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies, les activités de peuplement constituent une violation flagrante au regard du droit international et un obstacle majeur à la réalisation de la résolution des deux États et à une paix juste, durable et globale », a-t-il rappelé.

Le Coordonnateur spécial a indiqué que la situation demeure extrêmement fragile dans la région après la récente escalade de violences entre Israël et Gaza. M. Mladenov a répété que les tirs aveugles de roquettes vers des centres de population civile sont inacceptables et doivent cesser immédiatement. Il a également ajouté que le meurtre de civils ne pouvait être justifié n’importe où.

M. Mladenov a salué les efforts extraordinaires de l’Egypte menés avec l’ONU pour rétablir le calme au bout de 48 heures d’hostilités. Depuis un an et demi, les Nations Unies œuvrent à empêcher l’escalade, rétablir l’électricité dans les foyers, créer des emplois et opportunités économiques. Mais ces mesures restent insuffisantes face au manque de ressources financières et d’engagement des dirigeants palestiniens et aux mesures prises par Israël.

De nouveau, le Coordonnateur spécial a répété que la situation à Gaza ne pouvait être résolue qu’à travers une solution politique, indiquant que l'activité militante, côté palestinien, ne peut continuer à saper les chances de paix et de développement.

Nickolay Mladenov a rappelé qu’Israël ne pouvait pas continuer sa politique de bouclage qui étouffe le développement des Palestiniens. Il a également déploré le blocage politique entre Israéliens et Palestiniens qui se traduit par la poursuite des démolitions d’habitations palestiniennes et de la colonisation israélienne. « Cette pratique doit cesser », a-t-il dit.

Le peuple palestinien a le droit de voter et d’élire ses dirigeants 

Devant le Conseil, Nickolay Mladenov a souligné l’importance des élections pour l’avenir du peuple palestinien. L’envoyé de l'ONU estime que les dirigeants palestiniens ne pouvaient laisser perdurer les conséquences dévastatrices de leurs divisions politiques internes. A cet égard, le Coordonnateur spécial a souligné la nécessité de renouveler la légitimé de toutes les institutions nationales palestiniennes à travers des élections crédibles qui n’ont que « trop tardé ».

« Les Palestiniens ont le droit de voter et d’élire leurs dirigeants. Depuis trop longtemps ils ont se sont vu refuser ce droit et la division s'est installée », a-t-il déploré.

Selon l’envoyé de l’ONU, la voix de toute une future génération doit être entendue et les divisions intra-palestiniennes agissent « comme un cancer » qui ronge l’aspiration pour un Etat, la paix et l’engagement en faveur de la démocratie, de l’état de droit et des droits de l’homme.

« Les élections ne sont pas un cadeau. Ils sont un droit », a-t-il dit, ajoutant que si les élections doivent construire l’unité palestinienne, elles doivent alors avoir lieu sur l’ensemble du territoire palestinien, à Gaza et en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. « Comment pouvez-vous guérir la division dévastatrice si les habitants de Gaza ne peuvent pas voter pour leur avenir ? », a demandé Nickolay Mladenov.

Devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial a réaffirmé l’engagement de l’ONU à faire « tout ce qui est nécessaire » pour soutenir un processus électoral palestinien réussi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Cisjordanie : les colonies de peuplement israéliennes restent illégales (ONU)

Le Bureau des droits de l’homme de l’ONU a affirmé mardi que les colonies de peuplement israéliennes demeurent illégales.