Les postes du monde, moteur de l’inclusion financière, selon l'ONU

13 novembre 2019

L'Union postale universelle (UPU) va lancer de nouveaux projets de services financiers numériques avec les opérateurs postaux dans huit nouveaux pays, à savoir l'Égypte, Grenade, le Kirghizistan, la Mongolie, le Maroc, le Nigéria et la Tunisie.

« Le vaste réseau physique de la poste est déjà un moteur pour l'inclusion financière, mais, grâce aux réseaux numériques, il est désormais possible d'atteindre beaucoup plus de personnes non bancarisées », a déclaré dans un communiqué Bishar A. Hussein, le Directeur général de l'UPU, une agence spécialisée des Nations Unies. 

Les projets vont de l'assistance aux opérateur postaux sélectionnés pour développer des stratégies de finance numérique et des partenariats public-privé au déploiement de solutions telles que les services bancaires mobiles, les comptes d'épargne numérique et les porte-monnaie électroniques.

Combler le fossé et permettre l’inclusion financière

Le déploiement de services financiers électroniques via le réseau postal pourrait être une aubaine pour l'inclusion financière 

Environ 1,7 milliard d’adultes n’ont toujours pas accès à des services financiers officiels, selon la Banque mondiale

L’inclusion financière est destinée aux populations vulnérables et aux entreprises qui n’ont pas accès aux services traditionnels. Elle permet de répondre aux priorités quotidiennes, de mieux répondre aux imprévus et de mieux planifier.

Avec une infrastructure totalisant plus de 600.000 points de vente à travers le globe, le déploiement de services financiers électroniques via le réseau postal pourrait être une aubaine pour l'inclusion financière. 

Le Directeur de l’UPU a signalé que le mécanisme de l'UPU pour l'assistance technique à l'inclusion financière (FITAF) a déjà contribué à réduire ce fossé dans les pays sélectionnés lors du premier appel de projets de l'année dernière.

Aujourd’hui, deux milliards d’habitants ont déjà accès aux services financiers fournis par les postes.

UPU
L'Union postale universelle (UPU) lancera de nouveaux projets de services financiers numériques avec des opérateurs postaux de huit pays dans le cadre de son Mécanisme d'assistance technique pour l'inclusion financière (FITAF).

Un partenariat qui porte ses fruits

Le FITAF, une initiative conduite par l'UPU, en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates et Visa Inc., vise à faciliter l'inclusion financière en fournissant une assistance technique et des ressources financières aux opérateurs postaux afin qu'ils puissent proposer des services financiers numériques accessibles et pertinents, surtout des solutions de paiement mobile, via leurs réseaux.

Pour Amina Tirana, responsable de la politique et des évaluations chez Visa Inc., la numérisation des services financiers des bureaux de poste « joue un rôle crucial » pour atteindre les milliards de personnes et de petites entreprises dépourvues de services bancaires et qui sont mal desservies et surtout lorsqu’il s’agit de satisfaire le client avant toute chose ».

Des propos dont s’est fait écho la cheffe des partenariats internationaux à la Fondation Bill & Melinda Gates, Jamie Zimmerman : « La couverture étendue du réseau postal, notamment dans des régions reculées, signifie qu'il est souvent présent là où les autres institutions financières ne le sont pas. Nous voyons donc une occasion incroyable pour le réseau postal de combler cette lacune et de faciliter un accès inclusif aux services financiers. Grâce au FITAF, les opérateurs postaux bénéficient de l’appui technique et des ressources financières nécessaires pour tirer parti des technologies numériques et concrétiser ainsi cette opportunité ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Commerce électronique : l’Île Maurice en tête des achats en ligne en Afrique

L’Ile Maurice a été classée comme le pays le mieux préparé en Afrique pour faire des achats en ligne, selon l’indice du commerce électronique de la CNUCED pour 2018. Ce document, publié en marge des travaux de la CNUCED sur le commerce en ligne qui se tiennent du 10 au 14 décembre à Nairobi (Kenya), montre que la nation insulaire se classe tout de même au 55ème rang mondial.