Au sommet mondial des maires, l’ONU rappelle que la bataille du climat sera gagnée ou perdue dans les villes

11 octobre 2019

En concentrant plus de la moitié de la population mondiale, les villes sont en première ligne dans la bataille du climat et du développement durable, a souligné vendredi le chef de l’ONU lors d’un sommet rassemblant des maires du monde entier à Copenhague, au Danemark.

Le Sommet du réseau C40 rassemble 94 grandes villes du monde entier représentant plus de 700 millions de citoyens et un quart de l’économie mondiale. Les maires des villes membres du C40 se sont engagés à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat au niveau local et améliorer la qualité de l’air pour leurs citoyens.

« Vous êtes les premiers intervenants dans le monde face à l’urgence climatique », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, aux maires du monde entier réunis cette semaine dans la capitale danoise.

« La pollution de l'air étant un problème grave et croissant, les gens comptent sur vous pour défendre une meilleure qualité de l'air urbain. La dégradation de l'environnement entraînant la migration vers les zones urbaines, les gens comptent sur vous pour faire de vos villes des paradis de la diversité, de la cohésion sociale et de la création d'emplois », a-t-il ajouté.

Les villes ont une empreinte climatique énorme. Elles consomment plus des deux tiers de l’énergie mondiale et représentent plus de 70% des émissions mondiales de CO2. La consommation alimentaire est responsable de 13% des émissions de gaz à effet de serre dans les villes membres du C40, la consommation de viande et de produits laitiers représentant 75% de ce total. Neuf personnes sur 10 respirent un air insalubre. D'ici 2050, près de sept personnes sur dix vivront en zone urbaine. Plus de 90% de cette croissance aura lieu dans les pays en développement.

« Sans une planification urbaine soucieuse du climat, les conséquences seront profondes », a prévenu le Secrétaire général. « Les choix qui seront faits en matière d'infrastructures urbaines au cours des prochaines décennies - construction, logement, efficacité énergétique, production d'énergie et transport - auront une influence considérable sur la courbe des émissions », a-t-il ajouté.

Photo ONU-Habitat/Felix Vollmann
La ville de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso.

Quatre domaines d’action des villes pour le climat

Les villes ont participé, aux côtés des gouvernements, au Sommet Action Climat organisé au siège de l’ONU à New York le 23 septembre dernier. A cette occasion, une centaine de villes, dont de nombreux membres du réseau C40, ont annoncé leur intention d'améliorer leurs contributions à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« Aujourd’hui, les entreprises, les villes et la société évoluent plus vite que les gouvernements. Il est donc très important de continuer à exercer autant de pression que possible sur les gouvernements pour qu’ils acceptent toujours et encore notre objectif de neutralité carbone d’ici 2050 », a souligné M. Guterres.

Le chef de l’ONU a rappelé que les maires et leurs villes sont au cœur de la course contre le changement climatique et a salué les actions des municipalités membres du réseau C40.
 
Au sein du C40, plus de 80 villes se sont maintenant engagées dans l’initiative ‘Date limite 2020’ visant à atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Dans le cadre de l’initiative ‘Régime alimentaire planétaire’, 14 villes du monde se sont engagées à adopter des politiques alimentaires durables, à éviter le gaspillage afin de réduire de plus de 60% les émissions de gaz à effet de serre issus de l’alimentation. Le C40 a également lancé une initiative sur la pureté de l’air dans les villes qui respecte les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la qualité de l’air.
 
« Mais nous devons tous aller plus loin et plus vite », a dit le chef de l’ONU qui a appelé les maires et les villes à mener la bataille du changement climatique dans quatre domaines :

- Aligner leurs achats, développement d’infrastructures, zonage, urbanisme, codes du bâtiment, systèmes de transport, élimination des déchets et investissements sur l'Accord de Paris sur le climat, le nouvel agenda urbain et les Objectifs de développement durable (ODD).
- Renforcer leurs plans d'action nationaux pour le climat et accélérer leur mise en œuvre.
- Promouvoir de nouvelles opportunités et innovations en matière d’investissement et de financement, à travers l’émission d’obligations vertes, la réforme des taxes foncières et des collaborations avec le secteur privé.
- Toute transition vers des sociétés peu polluantes et résilientes au climat ne doit laisser personne pour compte. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Copenhague, Guterres invite les pays à suivre le leadership du Danemark dans l’action pour le climat

En visite à Copenhague, le chef de l’ONU a salué le leadership du gouvernement danois dans la lutte contre le changement climatique.