L’ONU appelle la communauté internationale à soutenir l’expérience démocratique au Soudan

27 septembre 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé vendredi la communauté internationale à faire tout son possible pour que l’expérience démocratique au Soudan soit un succès, lors d’une réunion de haut niveau consacrée à ce pays du nord-est de l'Afrique en marge du débat général de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Après une série de grèves et de manifestations, le dirigeant soudanais Omar el-Béchir a été renversé en avril 2019. En juillet, un accord entre les militaires et les groupes d’opposition, consistant à partager le pouvoir pendant trois ans, puis à organiser des élections pour un retour à un gouvernement civil à part entière, a suscité l’espoir d’un transfert pacifique du pouvoir.

« Les événements de ces derniers mois, qui ont abouti à la mise en place d'un gouvernement dirigé par des civils au début du mois, ont été extraordinaires », a déclaré M. Guterres lors de cette réunion de haut niveau.

« L’Organisation des Nations Unies reste déterminée à appuyer le nouveau gouvernement et le peuple soudanais alors qu’ils se lancent dans une période délicate », a-t-il ajouté.

Selon le Secrétaire général, la communauté internationale a un rôle essentiel à jouer et une énorme responsabilité, alors que le Soudan a une importance énorme pour la stabilité et la prospérité de la région.

« La communauté internationale a la stricte obligation de faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider à faciliter les conditions du succès de l'expérience démocratique soudanaise actuelle », a-t-il dit.

Il a demandé à la communauté internationale plusieurs choses : la suppression immédiate de la désignation du Soudan en tant qu'État soutenant le terrorisme ; la levée de toutes les sanctions économiques ; et la mobilisation d'un soutien financier massif pour le développement afin de pérenniser les acquis politiques actuels.

« Je suis optimiste sur le fait que, sous la direction du Premier ministre Abdalla Hamdok, le gouvernement de transition sera en mesure de renforcer la gouvernance et l’Etat de droit, de faire respecter les droits de l'homme et de mettre le pays sur la voie de la relance économique », a déclaré M. Guterres.

Selon lui, cela doit inclure la résolution des causes profondes des conflits et la réalisation d'une paix sans exclusive, notamment au Darfour, dans le Nil Bleu et dans le Kordofan méridional.

Il a également jugé nécessaire de continuer à couvrir les besoins humanitaires dans le pays, où plus de 8 millions de personnes ont besoin d’aide, alors que la reprise économique prendra du temps.

ONU Info/Hafiz Kheir
La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet (g), et la ministre des Affaires étrangères du Soudan, Asma Mohamed Abdalla, signent un accord en vue de la création d'un bureau des droits de l'homme de l'ONU au Soudan

Ouverture d'un Bureau des droits de l'homme à Khartoum

Mercredi, la cheffe des droits de l'homme des Nations Unies, Michelle Bachelet, a signé un accord avec le gouvernement soudanais nouvellement constitué pour ouvrir un Bureau des droits de l'homme dans la capitale, Khartoum.

La cérémonie de signature a eu lieu à New York, au siège de l’ONU, pendant la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale, entre Mme Bachelet et la nouvelle ministre soudanaise des Affaires étrangères, Asma Mohamed Abdalla.

Outre la capitale, des bureaux régionaux chargés seront également ouverts au Darfour, dans le Nil Bleu, dans le Kordofan méridional et dans le Soudan oriental.

Le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies soutiendra la transition dans quatre domaines : la lutte contre les inégalités et l'autonomisation des femmes ; les réformes juridiques et institutionnelles pour aligner le Soudan sur les obligations internationales en matière de droits humains ; la justice pour soutenir la reddition des comptes et la réconciliation, avec une participation significative des femmes et des minorités ; et le renforcement de l'ouverture de l'espace démocratique et civique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : l’ONU se félicite de la signature de l'accord sur la transition vers un gouvernement civil

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a chaleureusement félicité aujourd’hui le peuple soudanais à la suite de la signature des documents relatifs à la transition vers un gouvernement civil.