L'ONU rend hommage à ses employés tués au service de l'Organisation

6 septembre 2019

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a rendu hommage vendredi aux employés des Nations Unies morts au service de l’Organisation à l’occasion de la Journée des employés.

Il a déposé une gerbe de fleurs lors d’une cérémonie organisée au siège de l’ONU à New York.

Plus de 80 employés des Nations Unies sont morts au service de l’ONU depuis le début de cette année : 25 employés civils, 43 Casques bleus et 4 officiers de police.

« Nous sommes une famille, unis par le désir commun de faire le bien et de donner vie aux valeurs et aux principes des Nations Unies énoncés dans notre Charte fondatrice. Nous le faisons dans le monde entier, souvent dans des environnements parmi les plus difficiles et les plus dangereux », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU dans un discours.

António Guterres a rappelé qu’il s’était rendu récemment en République démocratique du Congo sur le front de la lutte contre l’épidémie d’Ebola.

« J'ai été frappé par le courage, le dévouement et l'esprit de sacrifice de nos collègues qui luttent contre Ebola dans les circonstances les plus dangereuses et qui vivent avec les formes de soutien les plus précaires que nous puissions imaginer (…) travaillant dur, jour et nuit, pour lutter contre Ebola et aider la population de la République démocratique du Congo », a-t-il dit.

Pour le chef de l’ONU, ces employés de l’ONU sont une nouvelle fois la preuve du dévouement extraordinaire et du courage du personnel de l'ONU.

Il s’est dit fier du travail effectué par les employés de l’ONU à travers le monde, aussi bien sur le terrain, qu’au siège de l’Organisation, « sauvant des vies et bâtissant l’espoir ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.