Syrie : l'ONU préoccupée par l'escalade continue dans le nord-ouest du pays

20 août 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est dit profondément préoccupé par l'escalade continue dans le nord-ouest de la Syrie et par la perspective d'une offensive plus profonde dans le gouvernorat d'Idlib.

Cette escalade « pourrait déclencher une nouvelle vague de souffrances humaines risquant de toucher jusqu'à trois millions de civils », a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans un communiqué publié mardi soir.

António Guterres condamne fermement la poursuite des attaques contre les civils et les infrastructures civiles, y compris les installations sanitaires et éducatives.

Le patron de l'ONU exhorte toutes les parties à respecter pleinement le droit international humanitaire et réitère son appel urgent pour que le Mémorandum d'accord de septembre 2018 sur Idlib soit maintenu,  a dit son porte-parole.

« Il importe de faire avancer le processus politique facilité par l'ONU à Genève, conformément à la résolution 2254 (2015) du Conseil de sécurité », conclut-il.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l’ONU condamne des frappes aériennes qui ont tué deux travailleurs humanitaires et un secouriste

Un haut responsable humanitaire des Nations Unies en Syrie a condamné jeudi des frappes aériennes dans la région de Ma’arat Humeh, au sud d’Idlib, qui ont causé la mort de deux travailleurs humanitaires (un agent paramédical et un ambulancier) et d’un secouriste.