Harcèlement à l’école : le groupe de pop BTS et l'UNICEF appellent les jeunes à faire preuve de bienveillance

30 juillet 2019

Le groupe de pop sud-coréen BTS a diffusé mardi une vidéo appelant les jeunes à faire preuve de bienveillance entre eux à l'occasion de la Journée internationale de l'amitié de l’ONU.

La vidéo a été diffusée dans le cadre d’#ENDviolence, la campagne du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour mettre fin à la violence dans et autour des écoles.

Environ 150 millions d'élèves dans le monde, soit la moitié de tous les élèves âgés de 13 à 15 ans, rapportent avoir été victimes de violence de leurs camarades à l’intérieur et à l’extérieur d’un établissement scolaire.

La courte vidéo montre le groupe BTS chantant leur titre à succès, Answer: Love Myself, en montrant des histoires fictives d’enfants et de jeunes victimes de violences, de brimades et de peurs dans et autour des écoles. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, les téléspectateurs constatent un changement de comportement lorsque leurs camarades commencent à faire preuve d’amitié, de soutien et d’amour à ceux qui sont victimes d'intimidation et qui souffrent.

 

 

La vidéo est également publiée dans le cadre de la campagne LOVE MYSELF de BTS et Big Hit Entertainment, qui a permis de recueillir plus de 2 millions de dollars pour aider l'UNICEF à mettre fin à la violence à l’école et à ses abords.

En décembre dernier, des enfants et des jeunes du monde entier ont rédigé un manifeste de la jeunesse pour mettre fin à la violence. Le manifeste invite les gouvernements, les enseignants, les parents et d’autres à contribuer à mettre fin à la violence et à garantir que les élèves se sentent en sécurité à l'intérieur et à l'extérieur de l'école, ainsi qu’un engagement à être aimable et respectueux.

À l'occasion de la Journée internationale de l'amitié de l’ONU, l'UNICEF invite les enfants et les jeunes à faire le premier pas en laissant une marque de gentillesse à quelqu'un, en personne ou sur l'Internet, et en la partageant pour que les autres le voient.

« Les enfants et les jeunes nous ont répété à maintes reprises qu’être traité avec gentillesse et respect leur permettait de se sentir en sécurité à l’école et autour de l’école », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

Chaque jour, les élèves sont victimes d'actes violents, allant de l’intimidation et des attaques physiques aux châtiments corporels, en passant par des agressions sexuelles et du harcèlement en ligne, déplore la cheffe de l’UNICEF qui s’est dite reconnaissante envers BTS pour leur engagement continu à s’assurer qu’aucun enfant n’ait peur d’aller à l’école. « En étant gentils, les enfants et les jeunes peuvent montrer leur soutien les uns aux autres et égayer la journée de quelqu'un », a-t-elle souligné.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Plus de 70% des jeunes en ligne dans le monde sont confrontés au harcèlement et à l'intimidation (UNICEF)

L'UNICEF a mis en garde mardi contre les dangers de la violence en ligne, de la cyberintimidation et du harcèlement numérique qui affectent 70,6% des jeunes de 15 à 24 ans en ligne, et a appelé à une action concertée pour lutter contre la violence à l'encontre des enfants et des jeunes en ligne.