Afghanistan : l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Nadershah Sahibzada

22 juillet 2019

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a dénoncé le meurtre du journaliste afghan Nadershah Sahibzada à Gadiz.

Journaliste à Sada-e-Gadiz (La voix de Gadiz), une radio locale dans cette ville du sud-est de l'Afghanistan, Nadershah Sahibzada y présentait une émission de divertissement. Il avait disparu le 12 juillet. Son corps a été retrouvé le lendemain, portant des traces de torture et plusieurs coups de couteau.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre de Nadershah Sahibzada. « J'espère que l'enquête en cours permettra d’arrêter les auteurs de ce crime odieux et de décourager de futures atteintes à la liberté d'expression et aux médias », a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse rendu public lundi.

Selon l’organisation Reporters sans frontières (RSF), trois autres journalistes ont été tués en Afghanistan depuis le début de l’année.

Mme Azoulay a déploré ces attaques visant les journalistes et les médias. « Ces derniers ont en effet un rôle majeur à jouer dans la reconstruction de l'Afghanistan et la consolidation de la démocratie et de l'État de droit », a-t-elle souligné.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes  à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité .

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.