Somalie : l’ONU condamne l'attaque terroriste à Kismayo

13 juillet 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l’attaque terroriste perpétrée vendredi à Kismayo, dans le sud de la Somalie.

Selon les informations rapportées par la presse, au moins 26 personnes ont été tuées et 56 autres blessées dans une attaque à la voiture piégée et un assaut contre un hôtel de cette ville portuaire capitale de la province autonome du Jubaland.

Les médias rapportent que le groupe terroriste Shebab aurait revendiqué cette attaque, la pire qu’ait connu Kismayo depuis que la ville a été libérée de l’emprise des Shebab en 2012.

« Le Secrétaire général réaffirme le soutien et la solidarité des Nations Unies avec le peuple somalien dans sa quête d'un avenir pacifique », a souligné son porte-parole dans une déclaration publiée vendredi soir.

Le Représentant spécial du Secrétaire général en Somalie et chef de la Mission d’assistance des Nations Unies dans le pays (UNSOM), James Swan, a également fermement condamné cette attaque meurtrière sur Twitter. M. Swan a exprimé la solidarité des Nations Unies avec la population de Kismayo située à 528 kilomètres au sud de la capitale, Mogadiscio.

La Direction exécutive du contre-terrorisme des Nations Unies (CTED) s’est également fait l’écho de la condamnation du Secrétaire général de l’ONU via Twitter.

L’attaque à Kismayo intervient quatre mois après l’explosion de deux voitures piégées à Mogadiscio. Ces attaques perpétrées dans la capitale somalienne par les Shebab ont tués plus de 20 personnes et en auraient blessé de nombreuses autres.

António Guterres et la CTED ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes de l'attaque et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.