La footballeuse Nadia Nadim nommée Championne de l'UNESCO pour l'éducation des filles et des femmes

8 juillet 2019

La footballeuse Nadia Nadim, qui évolue comme attaquante au sein de l'équipe française féminine du Paris Saint-Germain (PSG), a été nommée Championne de l'UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes.

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a nommé la footballeuse danoise d'origine afghane, à cette fonction vendredi dernier.

Agée de 31 ans, Nadia Nadim a été nommée en reconnaissance de son rôle dans la promotion du sport et de l'égalité entre les genres, de sa contribution à l'action éducative de l'UNESCO en faveur des jeunes, de son plaidoyer pour l'éducation des filles et des femmes et de son soutien à l'action de l'Organisation dans le monde.

La désignation de la footballeuse s'est déroulée dans le cadre du lancement de Son éducation, notre avenir - une l’initiative de l’UNESCO qui vise à mobiliser un soutien politique et financier en faveur de l'éducation des filles et des femmes tout en s'efforçant d'améliorer la qualité des données dont les responsables des politiques éducatives ont besoin pour accélérer la parité entre les filles et les garçons.

Nadia Nadim est née en 1988 à Hérat, en Afghanistan. Après l'exécution de son père, général de l'Armée nationale afghane en 2000, sa famille s'est réfugiée au Danemark où elle a commencé sa carrière dans le football en jouant pour le club de football B52 Aalborg. La joueuse a également évolué dans le championnat américain et anglais de football respectivement au sein des équipes Portland Thorns FC et Manchester City, avant de rejoindre cette année le PSG. En 2018, elle a publié un livre, Min historie [Mon histoire]. Elle poursuit actuellement des études de médecine à l’Université d'Aarhus (Danemark) tout en menant parallèlement sa carrière de footballeuse.

La star du football partage avec l’UNESCO la conviction que l'éducation peut améliorer l'avenir des filles et des femmes, leur indépendance économique, leur confiance en soi et leur capacité à faire valoir leurs droits. « La nomination de Nadia Nadim vient en reconnaissance de sa capacité inspirante à servir de modèle, à réaliser son rêve au sein d'une équipe et à sa détermination à mettre son cœur et sa notoriété au service des filles et des femmes du monde entier », souligne l’agence onusienne dans un communiqué publié lundi.

En tant que Championne de l'UNESCO pour l'éducation des filles et des femmes, Nadia Nadim se joint à d’autres sportifs attachés aux idéaux et aux objectifs de l'Organisation, tels que les joueurs de football brésilien Edson Arantes Do Nascimento (Pelé) et algérien Rabah Madjer.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les enseignants peu préparés face aux élèves migrants et réfugiés souffrant de traumatismes (UNESCO)

A l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’UNESCO publie un nouveau document portant sur la difficulté d’enseigner à des enfants souffrant de traumatismes, comme les enfants migrants et réfugiés en âge d’aller à l’école, dont le nombre a augmenté de 26% depuis 2000.