Le PAM va envoyer 50.000 tonnes de riz en Corée du Nord

19 juin 2019

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé mercredi l’envoi de 50.000 tonnes de riz vers la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Cette aide alimentaire a été rendue possible grâce à une contribution de la République de Corée (Corée du Sud) qui a également fait un don de 4,5 millions de dollars en espèces au PAM. Il s’agit de la plus importante donation de Séoul au PAM depuis 2008 pour ses programmes humanitaires en RPDC.

Grace à cette contribution sud-coréenne, le PAM viendra en aide à 1,5 à 2 millions d’enfants, de femmes enceintes et de mères allaitantes nord-coréens.

Le PAM a œuvré avec Séoul et Pyongyang pour parvenir à l’envoi de cette aide alimentaire. « Comme pour toutes ses opérations d’assistance alimentaire en RPDC, l’agence onusienne exigera que des normes strictes en matière d’accès et de suivi soient mises en place avant de prendre la responsabilité de distribuer toute aide », a souligné le porte-parole du PAM à Genève, Hervé Verhoosel.

le PAM estime qu’une réponse rapide des donateurs lui permettrait de répondre aux besoins humanitaires croissants en Corée du Nord. Au moins 300.000 tonnes métriques de produits alimentaires, d’une valeur estimée à 275 millions de dollars, sont nécessaires pour renforcer l’aide humanitaire en faveur des populations les plus touchées par des pertes de récoltes considérables au cours de plusieurs saisons consécutives.

Une évaluation des Nations Unies sur la sécurité alimentaire en RPDC publiée en mai dernier avait révélé qu’environ 10,1 millions de Nord-Coréens souffrent de graves pénuries alimentaires. Une situation qui fait suite a la pire récolte qu’ait connu le pays depuis 10 ans, en raison de la sécheresse, des vagues de chaleur et des inondations.

L’évaluation a conclu que la réduction des récoltes, associée à l’augmentation des pertes après récolte, a conduit à un déficit alimentaire non couvert de 1,36 million de tonnes après examen des capacités d’importation commerciale du pays.

Le rapport fait état de niveaux de consommation alimentaire inquiétants, d’une diversité alimentaire limitée et de familles forcées de réduire leurs repas ou de manger moins.

« Les besoins humanitaires croissants en RPDC nécessitent un soutien urgent pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels de millions de personnes confrontées à la faim », a rappelé le PAM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les Nord-Coréens pris au piège d’un cercle vicieux de privations, de corruption et de répression (ONU)

Les habitants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) sont pris au piège d’un cercle vicieux dans lequel l’incapacité de l’État à subvenir à leurs besoins essentiels les obligent à se tourner vers des marchés informels, où ils sont confrontés à de nombreuses violations des droits humains commises dans un environnement juridique contestable, selon un nouveau rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH).