L’ONU condamne deux attentats au Kenya et en Somalie

16 juin 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné dimanche l'attentat perpétré samedi dans le comté kenyan de Wajir, au cours duquel au moins huit policiers ont été tués et d'autres personnes ont été blessées lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif improvisé.

L'attaque fait suite à l'enlèvement de trois réservistes de la police kenyane dans ce comté vendredi, revendiqué par le groupe extrémiste al- Shabaab, a précisé le chef de l’ONU dans une déclaration.

António Guterres a également condamné l’attentat à la voiture piégée à un poste de contrôle à Mogadiscio, en Somalie, également revendiqué par al-Shabaab, qui a tué au moins huit personnes et blessé d'autres.

M. Guterres a exprimé la solidarité de l'ONU avec les gouvernements kényan et somalien dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent.

Il a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des personnes tuées ainsi qu'aux gouvernements et aux peuples du Kenya et de la Somalie, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.