Cyclones Idai et Kenneth : le Mozambique accueille une conférence de donateurs avec le soutien de l’ONU

31 mai 2019

Le Mozambique accueille vendredi et samedi une conférence internationale de bailleurs de fonds visant à mobiliser un soutien financier à la reconstruction après les ravages causés par les cyclones Idai et Kenneth, qui ont touché environ 1,85 million de personnes dans ce pays.

La conférence a lieu dans la ville de Beira, l'une des régions les plus touchées par les deux cyclones qui ont frappé le Mozambique en mars et en avril. Le cyclone Idai a fait plus de 600 morts et laissé des millions de personnes dans le besoin.

La conférence est organisée par le Secrétariat de la reconstruction post-cyclone, récemment mis en place par le gouvernement du Mozambique pour faciliter la reconstruction et le renforcement de la résilience dans les zones touchées.

« J'ai personnellement été témoin des conséquences des dégâts causés par le cyclone Idai lors de ma récente visite dans les zones touchées. Le PNUD soutient pleinement les efforts déployés par le gouvernement du Mozambique pour parvenir à un relèvement durable et à la résilience », a déclaré Ahunna Eziakonwa, Directrice du Bureau régional pour l'Afrique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Photo ONU Mozambique
Participants au premier jour de la Conférence internationale de bailleurs de fonds à Beira, au Mozambique.

 

Selon l'évaluation post-catastrophe des besoins effectuée par le PNUD, l'Union européenne, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, le Mozambique a besoin de 3,2 milliards de dollars pour la reconstruction post-cyclone dans les régions affectées.

« La conférence d’aujourd’hui doit envoyer un message fort et clair affirmant que la communauté internationale se tient aux côtés de la population du Mozambique en paroles et en actes, que nous soutiendrons le pays alors qu’il mobilise ses propres efforts pour reconstruire et parvenir à un développement durable », a déclaré la Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, dans un message.

« Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider le Mozambique à se relever », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Au Mozambique, un véhicule amphibie vient en aide aux communautés touchées par les cyclones

Au Mozambique, ce pays d’Afrique australe touché par deux cyclones en l’espace de six semaines, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a déployé un véhicule amphibie pouvant atteindre les communautés isolées par les inondations.