Moyen-Orient : les réfugiés palestiniens, victimes de l’absence de règlement politique du conflit (ONU)

22 mai 2019

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée au Moyen-Orient, l’envoyé de l’ONU pour la région et le chef de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) ont réitéré mercredi la nécessité d’une solution politique juste et durable au conflit israélo-palestinien.

« Les dangereux cycles d’escalade et de désescalade de la violence à Gaza ne peuvent pas durer à l’avenir », a déclaré Nickolay Mladenov, le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Devant le Conseil, M. Mladenov a, de nouveau, exhorté toutes les parties à réduire les tensions, à consolider le calme fragile et à s’engager à appliquer les accords conclus au cours des derniers mois.

Si Gaza continue de retenir la plus grande attention, la situation en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, reste également de plus en plus préoccupante, a souligné l’envoyé de l’ONU.

Selon M. Mladenov, l'absence prolongée d'horizon politique pour résoudre le conflit israélo-palestinien s’est accompagnée d’une détérioration constante des conditions de vie des Palestiniens.

Et en l’absence d’horizon politique, le travail de l’UNRWA reste crucial pour la dignité humaine des Palestiniens et la stabilité de la région, a pour sa part déclaré Pierre Krähenbühl.

Le Commissaire général de l’UNRWA a rappelé que les niveaux de pauvreté continuent d’augmenter chez les réfugiés palestiniens. Ces derniers dépendent de l’agence onusienne pour répondre en particulier à leurs besoins alimentaires essentiels.

« Pour leur bien-être et la stabilité de Gaza, nous devons veiller à ce que nos distributions de nourriture à 1 million de personnes ne subissent aucune interruption », a dit M. Krähenbühl.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Gaza, plus d'un million de personnes risquent de ne pas avoir assez à manger en juin (UNRWA)

Plus d'un million de personnes à Gaza risquent de ne pas avoir assez de nourriture en juin si l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ne reçoit pas 60 millions de dollars supplémentaires d’ici la fin du mois.