L’ONU rend hommage au sacrifice de ses employés morts au service de l’Organisation

6 mai 2019

Les Nations Unies ont rendu hommage lundi, lors d’une cérémonie au siège de l’ONU à New York, aux employés morts au service de l’Organisation au cours de l’année écoulée.

« C'est un triste rappel de la nature souvent périlleuse de notre travail », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de cette cérémonie. « Et cela témoigne de l’engagement des milliers de femmes et d’hommes du monde entier prêts à prendre tous les risques pour promouvoir la paix et fournir une assistance aux personnes les plus vulnérables au monde ».

L’ONU a rendu hommage aux 115 employés de 43 nations qui ont perdu la vie entre janvier 2018 et mars de cette année.

La plupart d’entre eux travaillaient au sein du maintien de la paix des Nations Unies, et la vaste majorité (103 sur les 115) étaient Africains, a noté M. Guterres, qui a salué la présence à cette cérémonie du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

« Ce chiffre est frappant et témoigne de manière éclatante de l’engagement et des sacrifices de nos partenaires africains dans nos efforts communs en faveur de la paix et de la sécurité mondiales », a souligné le chef de l’ONU.

Il a fait observer une minute de silence en hommage aux employés décédés.

MINUSMA/Harandane Dicko
Un membre du contingent guinéen de la MINUSMA basé à Kidal, dans l'extrême nord du Mali.

 

Le Secrétaire général a rappelé que, par nature, l’ONU est contrainte de fonctionner dans des environnements dangereux et instables et que le devoir de l’Organisation était d’atténuer, autant que possible, les risques et de fournir un soutien adéquat aux familles endeuillées lorsque le pire se produit.

« À cette fin, nous promouvons une meilleure préparation individuelle aux situations d’urgence et fournissons un meilleur soutien médical et psychologique aux victimes », a-t-il dit. « Nous nous efforçons de régler rapidement les demandes d'indemnisation et fournissons une assistance, des conseils et des soins plus complets aux survivants et à leurs familles ».

Le Secrétaire général a reconnu que l’Organisation pouvait faire plus en la matière et il a promis qu’il ferait en sorte qu’elle continue d’améliorer ses pratiques.

« Aujourd'hui, nous pleurons. Mais nous devons également être fiers, car nos collègues sont morts au service de l’humanité : ils ont préservé la paix, fourni une assistance humanitaire et contribué à la réalisation des objectifs de développement durable », a conclu le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : l’ONU condamne les attaques contre la MINUSMA et les Forces armées maliennes

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont fermement condamné les attaques perpétrées cette semaine contre un convoi de Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et contre les Forces armées maliennes (FAMA).