A Bangkok, Amina Mohammed appelle à la mobilisation pour atteindre les objectifs de développement durable

27 mars 2019

A la session d’ouverture du Forum Asie-Pacifique sur le développement durable qui a lieu à Bangkok, la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, a appelé mercredi les pays de la région à déployer rapidement tous leurs efforts pour réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

« L’horloge tourne pour le Programme 2030 et le véritable test pour nos réformes sera les résultats dans chaque pays. Il est de notre responsabilité collective de faire preuve d'une plus grande urgence », a dit Mme Mohammed dans un discours devant les participants du Forum qui se tient au siège de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie Pacifique (ESCAP).

« Je sais que nous avons à la fois l'énergie et le leadership dans cette salle de conférence pour y arriver », a-t-elle ajouté, précisant qu’elle avait l’intention de participer à tous les forums régionaux, sur les cinq continents, pour mobiliser les dirigeants et le grand public.

Selon la Vice-Secrétaire générale, l’année 2019 sera une année déterminante pour le Programme 2030 et les forums régionaux ouvriront la voie au premier bilan sur les ODD lors de l'Assemblée générale des Nations Unies de septembre.

S’agissant plus spécifiquement de la région Asie-Pacifique, Mme Mohammed a déclaré avoir observé avec fascination au cours des dernières années les progrès réalisés par les pays de cette région sur la voie du développement durable.

« Vos gouvernements relèvent le défi du Programme de développement durable à l'horizon 2030 avec un leadership décisif. Vous faites des investissements importants pour améliorer la collecte des données et des statistiques, créer des partenariats et promouvoir des politiques, stratégies et programmes centrés sur les personnes », a-t-elle souligné.

Mais, selon elle, les données qui commencent à émerger indiquent que le monde n'est pas sur la bonne voie pour atteindre les ODD.

ESCAP/Diego Montemayor
Participants du sixième Forum Asie-Pacifique sur le développement durable organisé à Bangkok par la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie Pacifique (ESCAP).

 

En Asie-Pacifique, la montée des inégalités est devenue un obstacle majeur à l’accélération des progrès. L’inégalité des revenus combinés de la région a augmenté de plus de 5% au cours des deux dernières décennies, y compris dans les pays les plus peuplés - la Chine, l’Inde et l’Indonésie.

« L'inégalité entre les sexes continue d'entraver les progrès. Près des deux tiers de toutes les femmes qui travaillent se trouvent dans le secteur informel, avec des emplois précaires et peu ou pas de protection sociale », a noté Mme Mohammed.

« Et alors que la région compte maintenant le plus grand nombre de milliardaires au monde, des millions de personnes n’ont pas accès aux services de base », a-t-elle ajouté.

Elle a souligné également que la dégradation de l'environnement faisait des ravages. La perte moyenne de productivité due à la pollution est environ huit fois plus élevée dans les pays en développement que dans les pays développés de la région.

« Il est temps de partager plus largement les bénéfices de la croissance et de la mondialisation. Il est urgent d’autonomiser nos femmes et nos filles ; de tirer parti de l'immense potentiel des jeunes en matière de changement positif et d'innovation ; d’inverser la tendance en matière d’inégalités ; et de mettre les gens et la planète au centre des préoccupations », a déclaré Amina J. Mohammed.

Selon elle, la question qui se pose est de savoir comment on peut accroître l’ambition et accélérer la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

D’abord, il faut éliminer les cloisonnements entre les secteurs qui entravent l’action des pouvoirs publics, a-t-elle dit. Elle a estimé qu’il fallait aussi faire correspondre les intentions avec les financements, publics et privés, et prendre des mesures pour réaliser des partenariats d’une ampleur jamais vue auparavant.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Climat et développement : à Buenos Aires, Guterres souligne le caractère vital de la coopération Sud-Sud

La coopération Sud-Sud est cruciale pour le développement durable et la lutte contre le réchauffement de la planète, a déclaré mercredi le Secrétaire général de l'ONU lors de la session d'ouverture d’une conférence des Nations Unies à Buenos Aires, en Argentine.