Le français : une langue pour 300 millions de personnes et à vocation universelle

20 mars 2019

Les Nations Unies célèbrent le mercredi 20 mars la Journée de la langue française également appelée Journée internationale de la Francophonie par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Selon un rapport publié en 2018 par l'Observatoire de la langue française, environ 300 millions de personnes parlent français sur les cinq continents.

« La Journée internationale de la Francophonie nous invite chaque année à célébrer la beauté de la langue française et sa vocation de paix », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, dans un message publié à l’occasion de la Journée.

Comme toutes les langues, le français constitue un univers symbolique qui fonde un puissant sentiment d’appartenance, souligne Mme Azoulay. « Mais l’histoire de la diffusion de la langue française, avec ses gloires comme ses moments plus sombres, a contribué à établir un espace linguistique international sans équivalent dans le monde », a-t-elle dit.

« Si chaque culture nationale francophone s’est approprié la langue pour la réinventer dans des littératures et des pratiques populaires propres, cette diversité s’articule désormais à la reconnaissance d’une identité commune », a ajouté la Directrice générale. « C’est cette identité qu’incarnent et que célèbrent la Francophonie et ses 300 millions de locuteurs ».

Plus de la moitié des Casques bleus opèrent dans un environnement francophone

A la fois langue officielle et langue de travail au Secrétariat des Nations Unies, le français est également une langue essentielle pour les opérations de paix de l’ONU. Mali, République démocratique du Congo (RDC), République centrafricaine, Haïti : plus de la moitié des Casques bleus opèrent dans des zones où la langue française est couramment utilisée.

« La performance de nos opérations passe par une meilleure adéquation de nos capacités linguistiques », a dit le chef de opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, sur Twitter lors du lancement mardi d’un Guide pratique des pays contributeurs de troupes qui sera mis à la disposition des pays francophones qui souhaitent contribuer davantage aux missions de paix sous l’égide des Nations Unies.

Vecteur de diversité culturelle, le français, dans l’ensemble des sociétés où il est parlé, porte une immense variété de visions du monde, ancrées dans des valeurs universelles. « C’est ce qu’explique Léopold Sédar Senghor quand il revient sur la raison qui le pousse à écrire en français dans ses Éthiopiques : ‘parce que nous sommes des métis culturels [...], parce que le français est une langue à vocation universelle’ », a dit Audrey Azoulay.

Pour la cheffe de l’UNESCO, la responsabilité de préserver et de transmettre cet esprit de singularité dans l’universalité « revient aux francophones du monde entier ».

L’UNESCO et l’Organisation internationale de la Francophonie œuvrent ensemble, à la promotion de cet héritage et à sa diffusion, par l’éducation, par les médias, par le tourisme et les nouvelles technologies, comme objet de fierté pour les générations futures.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée internationale de la francophonie : « La langue française notre trait d’union pour agir »

Comme chaque année, la communauté internationale célèbre le 20 mars, dans le monde entier,  la Journée internationale de la Francophonie. Le thème retenu en 2018 est « la langue française notre trait d’union pour agir ».