« Lorsque nous excluons les femmes, tout le monde en paye le prix » - Guterres

11 mars 2019

La Commission de la condition de la femme (CSW) a ouvert les travaux de sa 63e session lundi au siège de l’ONU à New York. L'occasion pour le chef de l’ONU de rappeler que les droits des femmes demeurent un « combat à livrer » que « le monde doit gagner ».

« L'égalité des sexes est fondamentalement une question de pouvoir ». C’est le constat qu’a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, à l’ouverture de la 63e session de la CSW.

Le chef de l’ONU a rappelé que les droits des femmes sont bafoués partout dans le monde. La violence à l'égard des femmes augmente, en particulier envers celles qui défendent les droits humains et qui s’engagent en politique. Le harcèlement en ligne à l'endroit des femmes s’accentue et en même temps, la protection juridique contre la violence domestique ou même les mutilations génitales féminines a reculé.

Le Secrétaire général de l’ONU a également dénoncé les programmes nationalistes, populistes et d'austérité qui détruisent le tissu social - aggravant ainsi les inégalités, et restreignant les droits des femmes.

« « Lorsque nous excluons les femmes, tout le monde en paye le prix. Quand nous incluons les femmes, c’est le monde entier qui gagne », a dit António Guterres, insistant qsur le fait que la construction d’un monde meilleur passe par une participation des femmes dans tous les aspects de la société, sur un pied d’égalité.

Commission technique du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), la CSW est un organe de décision politique mondial exclusivement dédié à la promotion de l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Les travaux de sa 63e session dureront jusqu’au 22 mars 2019.

« Le travail de la Commission de la condition de la femme est d'une importance capitale dans la mesure où les États membres s'efforcent en permanence de renforcer le cadre normatif mondial pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes », a dit Inga Rhonda King, la Présidente de l’ECOSOC et Représentante permanente de Saint Vincent and the Grenadines à l’ONU.

Mme King a souligné que les travaux de la CSW constituent « une composante essentielle du système de l'ECOSOC en vue de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l'accélération des efforts pour atteindre les Objectifs du développement durable ».

 

Aidez-nous à connaître votre opinion sur ONU Info et à répondre à vos besoins : prenez 4 minutes pour répondre à notre sondage!

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée des femmes : « Nous vivons toujours dans un monde dominé par les hommes » - António Guterres

Le chef de l’ONU a appelé vendredi à une nouvelle vision de l'égalité et des chances afin que « la moitié de la population mondiale puisse contribuer à la réussite de la planète ».