La forte augmentation des cas de rougeole dans le monde menace de plus en plus les enfants (UNICEF)

1 mars 2019

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a confirmé vendredi une forte augmentation du nombre de cas de rougeole observés en 2018. Dix pays ont représenté environ les trois quarts de l'augmentation totale des cas de rougeole l’an dernier.

« C'est un appel à se réveiller. Nous disposons d'un vaccin sûr, efficace et peu coûteux contre une maladie très contagieuse - un vaccin qui a permis de sauver près d'un million de vies chaque année au cours des deux dernières décennies », a déclaré Henrietta H. Fore, Directrice exécutive de l'UNICEF.

« Ces cas ne se sont pas produits du jour au lendemain. Alors que les graves flambées épidémiques que nous observons aujourd'hui se sont déclenchées en 2018, le manque d'action aujourd'hui aura des conséquences désastreuses pour les enfants de demain », a-t-elle ajouté.

Les dix plus fortes augmentations de cas entre 2017 et 2018 concernent l’Ukraine avec 30.338 cas, les Philippines avec 13.192 cas, le Brésil où l’on dénombre 10.262 cas, le Yémen, 6.641 cas et le Venezuela, 4.916.

À l'échelle mondiale, 98 pays ont signalé davantage de cas de rougeole en 2018 par rapport à 2017, ce qui entrave les progrès accomplis dans la lutte contre cette maladie hautement évitable mais potentiellement mortelle.

Plus contagieuse qu’Ébola, la tuberculose ou la grippe

La rougeole est très contagieuse, plus que le virus Ébola, la tuberculose ou la grippe. Le virus peut être contracté par une personne jusqu'à deux heures après le départ d'une personne infectée. Il se propage par l'air et infecte les voies respiratoires, entraînant potentiellement la mort d'enfants mal nourris ou de bébés trop jeunes pour être vaccinés.

Une fois infecté, il n’existe aucun traitement spécifique contre la rougeole. La vaccination est donc un outil vital pour les enfants.

De mauvaises infrastructures de santé, des troubles civils, la faible sensibilisation de la communauté, la complaisance et l'hésitation face à la vaccination ont parfois conduit à ces épidémies dans les pays développés et en développement.

Aux États-Unis, par exemple, le nombre de cas de rougeole a été multiplié par six entre 2017 et 2018 pour atteindre 791 cas. Plus récemment, les États-Unis ont connu des épidémies à New York et dans l’État de Washington. De même en France, on a recensé 2.269 cas en 2018.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pic mondial des cas de rougeole suite aux lacunes de la couverture vaccinale (OMS)

Le nombre de cas déclaré de rougeole a atteint un pic en 2017, plusieurs pays ayant connu des flambées sévères et prolongées de cette maladie, selon  un nouveau rapport publié jeudi à Genève par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).