L'ONU appelle l'Inde et le Pakistan à réduire les tensions après une attaque au Cachemire

20 février 2019

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé mardi l'Inde et le Pakistan à prendre des mesures pour désamorcer les tensions à la suite d'un attentat dans la région du Cachemire qui a causé la mort de dizaines de membres des forces de sécurité indiennes.

« Le Secrétaire général suit avec beaucoup d'inquiétude la situation en Asie du Sud », a déclaré le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, dans un communiqué de presse au sujet de l'attaque terroriste du 14 février dans le district de Pulwama, au Jammu-et-Cachemire, un Etat du nord de l’Inde.

Selon les médias, les tensions entre l'Inde et le Pakistan ont augmenté à la suite de l'attaque, qui s'est déroulée dans un territoire disputé séparant les deux pays et a causé la mort de 40 membres des forces de sécurité indiennes et de l'attaquant.

M. Guterres a réitéré sa ferme condamnation de l'attaque et a souligné qu'il était essentiel que les auteurs d'actes terroristes soient traduits en justice rapidement.

Dans le même temps, le Secrétaire général a lancé un appel pressant aux gouvernements indien et pakistanais pour qu’ils fassent preuve de la plus grande retenue pour que la situation ne se détériore pas davantage.

« Le Secrétaire général est convaincu que tous les problèmes difficiles peuvent être résolus de manière pacifique et satisfaisante par le biais d'un engagement mutuel constructif », a déclaré le porte-parole.

L'ONU maintient depuis longtemps une présence dans la zone contestée entre l'Inde et le Pakistan. Conformément au mandat donné par le Conseil de sécurité dans la résolution 307 de 1971, le Groupe d'observateurs militaires des Nations Unies en Inde et au Pakistan (UNMOGIP) observe et fait rapport sur les violations du cessez-le-feu le long de la ligne de contrôle entre les deux pays au Jammu-et-Cachemire, et signale également les développements pouvant conduire à des violations du cessez-le-feu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Cachemire : l'ONU préoccupée par la détérioration de la situation le long de la ligne de contrôle

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit jeudi profondément préoccupé par la détérioration ces derniers jours de la situation au Cachemire le long de la ligne de contrôle, qui sépare l'Inde et le Pakistan.