Forte augmentation des cas de rougeole dans le monde l’année dernière (OMS)

14 février 2019

Le nombre total de cas de rougeole signalés dans le monde en 2018 devrait être bien supérieur à celui enregistré en 2017, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une mise à jour.

Cette augmentation du nombre de cas de rougeole n’épargne aucune région du monde, souligne l’OMS,

Selon les dernières données dont dispose l’agence onusienne, mi-janvier 2019, 229.068 cas de rougeole ont été recensés pour l’année 2018, soit près du double du nombre de cas recensés en 2017, un an auparavant à la même date (115.117 cas).

Ce chiffre pour 2018 est toutefois préliminaire en raison des retards des signalements de cas de rougeoles à l’OMS et des épidémies qui ont été éclaté à la fin de l’année 2018. « Nous nous attendons à ce que ces chiffres augmentent, comme ils l'ont fait les années précédentes », a indiqué l’agence.

Selon ces données provisoires, les régions les plus touchées par la rougeole en 2018 étaient l’Europe avec plus de 82.000 cas (chiffre mis à jour le 7 février 2019 par le bureau européen de l’OMS) et l’Asie du Sud-Est avec plus de 73.000 cas.

L’Afrique arrive en troisième position avec près de 34.000 cas, dont près de 4.400 rien qu’à Madagascar. Cette île d’Afrique australe a été particulièrement touchée par l’épidémie de rougeole ces cinq derniers mois. Au total, 66.278 cas et 922 décès y ont été signalés depuis le mois d’octobre 2018.

Le nombre total de cas de rougeole en 2018 est bien supérieur au nombre de cas rapportés mi-janvier 2019. Mais ces chiffres provisoires donnent une idée du fardeau mondial que représente la rougeole « qui évolue dans une direction préoccupante », selon l’OMS.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Rougeole en Europe : l’OMS appelle à des interventions plus ciblées

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté jeudi les pays européens à cibler leurs interventions contre la rougeole sur les zones et les groupes de populations où persistent des lacunes en matière de vaccination.