Soudan : l’UNICEF appelle à protéger les enfants affectés par la crise économique et sociale

23 janvier 2019

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé mercredi les autorités au Soudan à protéger les enfants de la crise économique qui affecte le pays depuis plusieurs mois et des troubles qui ont débuté le 19 décembre.

« Des enfants auraient été tués dans les troubles qui ont éclaté le mois dernier au Soudan. Selon des informations reçues, des dizaines d'enfants ont également été blessés et d'autres arrêtés », a dit le Directeur régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Geert Cappelaere, dans un communiqué de presse.

Il a rappelé que ces derniers mois, le Soudan a connu une hausse sans précédent du coût de la vie et des pénuries de pain et de carburant. Des manifestations ont débuté le 19 décembre dernier après le triplement du prix du pain et ont pris une tournure politique. La répression aurait fait des dizaines de morts parmi les manifestants et des centaines de blessés.

La semaine dernière, la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, s'était dit vivement préoccupée par des informations crédibles faisant état d’un usage excessif de la force par les forces de l'ordre soudanaises contre les manifestants.

« Bien qu'il soit difficile pour l'UNICEF de vérifier ces informations, les enfants doivent toujours être protégés de toute forme de violence, de préjudice, de cruauté et de maltraitance physique ou mentale. Les enfants ne doivent jamais être ciblés, utilisés ou exploités », a dit M. Cappelaere.

Le responsable de l'UNICEF a noté que « la pauvreté parmi les enfants et leurs familles a augmenté, obligeant certaines familles à prendre des mesures néfastes, telles que de retirer leurs enfants de l'école ». « Selon des informations parvenues à l'UNICEF, de plus en plus d'enfants ont désormais besoin de soins de santé et de nutrition », a-t-il ajouté.

« L’UNICEF appelle les autorités soudanaises à donner la priorité à la protection des enfants et à la protection de leurs droits à l’éducation et à la santé, conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : l'ONU préoccupée par l’usage excessif de la force contre des manifestants pacifiques

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, s'est dit jeudi vivement préoccupée par des informations crédibles faisant état d’un usage excessif de la force par les forces de l'ordre soudanaises contre des manifestants pacifiques au Soudan.