Haïti : le chef des opérations de paix effectue une mission d’évaluation stratégique

17 janvier 2019

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, mène depuis mercredi en Haïti une mission stratégique d'évaluation des différentes options possibles dans le cadre de la transition vers une présence des Nations Unies dans ce pays sans opération de paix, tel que prévu par le Conseil de sécurité.

Il est accompagné de Miroslav Jenča, Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques chargé de l'Europe, de l'Asie centrale et des Amériques, ainsi que de hauts responsables du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et d'ONU Femmes, et d’autres responsables du système des Nations Unies, dont le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a précisé la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) dans un communiqué de presse.

Lors de sa visite, la délégation de haut niveau devait rencontrer les autorités et institutions nationales, des représentants de la société civile, ainsi que des membres du système onusien dans le pays et le personnel de la MINUJUSTH.

Cette mission fournira au Secrétaire général de l’ONU une évaluation de la situation sur le terrain ainsi que des recommandations sur la voie à suivre, à partir desquelles le Conseil de sécurité déterminera, au plus tard le 15 avril, la configuration la plus appropriée de la présence des Nations Unies après la clôture de la MINUJUSTH.

Le mois dernier, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti et cheffe de la MINUJUSTH, Helen La Lime, avait expliqué devant le Conseil de sécurité que la mission onusienne s’efforçait de mettre en œuvre son mandat dans un contexte de crise politique déclenchée par de violentes manifestations en juillet réclamant une meilleure gouvernance.

Selon elle, même si les progrès sont lents, la MINUJUSTH a un impact concret et positif sur le renforcement des institutions de l’Etat de droit, le renforcement des capacités de la Police nationale haïtienne et la promotion des droits de l’homme en Haïti.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Haïti : le succès de la MINUJUSTH dépend du bon fonctionnement du gouvernement

L’envoyée de l’ONU en Haïti, Helen La Lime, a expliqué mercredi devant le Conseil de sécurité que ce pays est confronté à une crise politique et que c’est dans ce contexte que la Mission des Nations Unies s’efforce de mettre en œuvre son mandat.