Yémen : le PAM fournit une aide à Tuhayta et Darahimi pour la première fois en six mois

15 janvier 2019

L’accalmie de ces derniers jours au Yémen, consécutive à la trêve entrée en vigueur depuis le 18 décembre à Hodeïda, a permis à l’ONU d’acheminer de l’aide pour la première fois depuis juillet dernier dans les zones de Tuhayta et Darahimi. C'est ce qu'a déclaré, mardi devant la presse à Genève, un porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM).

L’aide dans les deux zones difficiles d’accès en raison des violences à Hodeïda a pu être apportée « grâce à la désescalade des derniers jours » après les pourparlers de décembre en Suède, a expliqué Hervé Verhoosel, porte-parole du PAM à Genève. « Même si elle n’est pas encore optimale, la situation sécuritaire est meilleure maintenant », a-t-il ajouté.

Au total, près de 3.400 tonnes ont pu être distribuées dans les deux zones, depuis Aden et Hodeïda. Plus de 8.000 ménages ont ainsi reçu de la nourriture pour deux mois à Tuhayta et plus de 2.600 familles ont obtenu des rations alimentaires à Darahimi, au sud d’Hodeïda. Le mois dernier, le PAM a intensifié les livraisons de vivres et de coupons alimentaires à environ neuf millions de personnes au Yémen, contre sept à huit millions en novembre.

Malgré ces avancées, des « problèmes sporadiques » ont empêché le PAM d’atteindre de milliers de Yéménites en décembre dernier. « Malheureusement, la dernière fois, un de nos camions avait été pris pour cible. D’où l’arrêt de l’aide dans cette zone durant l’été », a précisé le porte-parole du PAM.

En attendant, l’agence onusienne appelle « l’ensemble des belligérants » à s’inscrire dans une dynamique de paix durable.  « Il y a encore des zones où le PAM n’accède pas pour l’instant. Nous sommes en négociation avec les deux parties pour essayer d’étendre le plus possible les zones dans lesquelles nous pouvons fournir de l’aide alimentaire », fait valoir M. Verhoosel.  

L’objectif dans les semaines à venir est de toucher 12 millions de personnes afin d’éviter la famine dans le pays, qui était déjà l’un des pays les plus pauvres du monde avant l’escalade du conflit en mars 2015.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.