Assassinat de Khashoggi : le procès en Arabie saoudite ne constitue pas l’enquête indépendante nécessaire (ONU)

4 janvier 2019

Le procès pénal en Arabie saoudite de personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi ne répond pas aux exigences de l’enquête indépendante et internationale réclamée par la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a estimé vendredi son bureau.

S'adressant à des journalistes à Genève, Ravina Shamdasani, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), a confirmé que le HCDH était au courant du procès en cours.

« Comme vous le savez, nous réclamons justice dans l’affaire Khashoggi depuis des mois. Nous réclamons une enquête, une enquête indépendante, avec une implication internationale, et cela n’a pas encore eu lieu », a-t-elle dit lors d’un point de presse.

Selon des informations parues dans la presse, 11 accusés ont été jugés jeudi dans la capitale saoudienne, Riyadh.

Cinq suspects sont passibles de la peine de mort s’ils sont déclarés coupables du meurtre de M. Khashoggi. Le journaliste, qui critiquait le royaume, n’a plus été revu depuis sa visite au consulat de son pays à Istanbul, dans l’après-midi du 2 octobre 2018.

Mme Shamdasani a confirmé que le bureau de la Haut-Commissaire avait parlé « plusieurs fois » aux autorités saoudiennes de l'affaire Khashoggi.

Alors que le procureur saoudien a réclamé la peine de mort, la porte-parole a rappelé que l’ONU était contre la peine de mort.

Elle a ajouté que le HCDH n’avait aucune représentation officielle en Arabie saoudite. « Nous ne sommes pas présents en Arabie saoudite pour pouvoir évaluer ce procès, nous ne pouvons donc pas l’évaluer nous-mêmes », a-t-elle déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Affaire Jamal Khashoggi : des experts des droits de l'homme font entendre leurs voix

Après la disparition et la confirmation de la mort de Jamal Khashoggi, plusieurs experts des droits de l’homme des Nations Unies ont appelé à diligenter une enquête internationale afin de faire toute la lumière sur les circonstances du décès du journaliste saoudien.