Gaza : l’envoyé de l’ONU appelle Israéliens et Palestiniens à préserver un calme précaire

19 novembre 2018

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a appelé lundi toutes les parties impliquées dans le conflit israélo-palestinien à tout faire pour préserver le calme précaire qui est revenu à Gaza après une récente flambée de violence.

« Ces derniers jours, nous avons assisté à une nouvelle escalade dangereuse de la violence à Gaza qui risquait de déclencher un conflit armé aux conséquences catastrophiques pour deux millions de Palestiniens appauvris, qui vivent sous le contrôle du Hamas et ont subi trois guerres et des blocages israéliens paralysants », a souligné M. Mladenov devant les membres du Conseil.

« Heureusement, un calme précaire est désormais rétabli. Nous devons tous nous efforcer de préserver ce calme », a-t-il ajouté.

Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient a rappelé que Gaza a connu du 11 au 13 novembre 2018 l’une des périodes de violence les plus féroces depuis le conflit de 2014.

Selon lui, la fragilité de la situation souligne l'urgence de modifier radicalement la dynamique sur le terrain. « Deux millions de Palestiniens à Gaza ne peuvent pas être pris en otage par les tergiversations politiques. Leur vie compte et ils méritent un vrai leadership qui s'attaque aux vrais problèmes de Gaza », a-t-il dit.

M. Mladenov a souligné que la dernière flambée de violence a eu lieu au moment même où l’ONU et ses partenaires intensifiaient leurs efforts pour atténuer la crise humanitaire et économique grandissante à Gaza et, surtout, pour ménager un espace aux efforts en cours menés par l’Égypte pour faire progresser la réconciliation entre Palestiniens.

« Cependant, la communauté internationale ne peut supporter le fardeau de s’attaquer seule aux problèmes de Gaza. La responsabilité première incombe aux parties elles-mêmes », a déclaré l’envoyé de l’ONU.

S’agissant de la réconciliation entre factions palestiniennes, il a exhorté toutes les parties « à réaliser des progrès visibles au cours des six prochains mois » dans l'intérêt du peuple palestinien et de la paix. « Les factions palestiniennes doivent saisir l'occasion de s'impliquer sérieusement dans les efforts menés par l'Egypte pour ramener Gaza sous le contrôle total du gouvernement palestinien légitime », a-t-il dit.

« Le Hamas et les autres groupes militants doivent mettre un terme à toutes les provocations et à toutes les attaques. Israël doit améliorer de manière significative la circulation et l'accès des biens et des personnes à destination et en provenance de Gaza, en vue de la levée complète des bouclages », a-t-il dit.

Pour conclure, M. Mladenov a appelé la communauté internationale à tout faire pour soutenir les efforts destinés à apaiser la situation.

« Israël doit reconnaître que Gaza est sur le point d'exploser et pour prévenir une telle explosion, les populations doivent également assister à une normalisation de leur vie, pour laquelle les bouclages doivent être assouplis et finalement levés », a-t-il insisté.

S’agissant des efforts pour ramener une paix durable, il a estimé qu’il était essentiel « d’éviter l’effondrement des fondements sur lesquels doit reposer tout accord futur » entre Israéliens et Palestiniens. « Nous devons continuer à faire pression contre l'enracinement de l'occupation militaire et l'érosion du consensus international sur les questions relatives au statut final », a-t-il dit. « Ensemble, nous devons travailler avec détermination et vigilance pour créer un environnement propice au retour des négociations qui mettront fin au conflit israélo-palestinien ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.