Yémen : le PAM poursuit ses opérations malgré les combats

13 novembre 2018

Alors que des combats font toujours rage dans la ville portuaire de Hodeïda, au Yémen, les organismes humanitaires redoutent les conséquences sur le fonctionnement du port, point d'entrée des importations et de l'aide humanitaire internationale, dans un pays menacé par la famine.

« Bien que ciblés par plus de 50 obus ces derniers jours, les entrepôts sur la mer Rouge sont intacts », a toutefois précisé le porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM). Selon Hervé Verhoosel, les combats n'ont jusqu'à présent pas affecté leurs opérations.

L’agence onusienne n’a apparemment perdu aucun de ses stocks de plus de 51.000 tonnes de blé, des provisions suffisantes pour nourrir pendant un mois plus de 3,7 millions de personnes au centre et nord du Yémen.

En outre, le PAM rappelle qu’il n'a pas eu accès à ces installations sur la Mer rouge depuis la fin du mois d'août en raison de la recrudescence du conflit.

« À l'instar des autres agences humanitaires, le PAM est neutre dans le conflit et n’est au Yémen que pour aider la population civile », fait remarquer d’ailleurs Hervé Verhoosel.

Reste que ces installations représentent chaque mois 25% de la capacité de production de blé du PAM dans le pays, et 21.000 tonnes de blé transitent par ces installations.

Par ailleurs, l’agence onusienne ajoute que depuis quelques jours à peine, ses installations sont sous le contrôle de la coalition.

« Le PAM doit à nouveau avoir accès aux installations dès que celles-ci seront sécurisées pour que les activités puissent reprendre », plaide le porte-parole du PAM.

A noter que le Directeur exécutif du PAM, David Beasley, est depuis hier lundi en visite au Yémen pour y évaluer la situation de la sécurité alimentaire et faire le point avec les partenaires sur les opérations du PAM visant à toucher un plus grand nombre de personnes ayant besoin d’aide.

Malgré la situation difficile, le PAM aide chaque mois près de 8 millions de Yéménites, en leur fournissant de la nourriture ou des coupons alimentaires.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : le HCR inquiet de l’escalade militaire à Hodeïda, le PAM renforce son aide alimentaire

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est déclarée vendredi très inquiète de l’escalade militaire dans la région de la ville portuaire de Hodeïda, au Yémen, tandis que le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé un renforcement de son aide alimentaire dans ce pays menacé par la famine.