Somalie : le chef de l’ONU condamne le double attentat meurtrier à Baidoa 

14 octobre 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies a fermement condamné les deux attentats à la bombe perpétrés à Baidoa en Somalie samedi. 

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, António Guterres a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées. 

Le chef de l’ONU s’est dit convaincu que la violence et les attaques aveugles ne dissuaderont pas le peuple somalien de rechercher la paix et la stabilité. 

Il a réitéré le soutien et la solidarité des Nations Unies avec le peuple et le gouvernement somaliens.  

Selon la presse, au moins 22 personnes ont été tuées et 30 blessées samedi dans deux attentats-suicide à Baidoa, dans le sud-ouest de la Somalie.  Le groupe al-Shebab, affilié à al-Qaïda, aurait revendiqué les attaques, qui ont visé un restaurant et un café. 

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En Somalie, les problèmes structurels politiques et de sécurité n’ont pas fondamentalement changé (ONU)

Malgré de remarquables progrès réalisés ces trois dernières années, la Somalie est toujours confrontée à de graves défis politiques et sécuritaires, a alerté l’envoyé de l’ONU dans le pays, Michael Keating, au terme de son mandat.