Le chef de l’ONU attristé par les inondations meurtrières au Nigéria

11 octobre 2018

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit profondément attristé jeudi par les informations selon lesquelles 200 personnes seraient mortes, 1.300 blessées et près de deux millions d’autres affectées par les récentes inondations qui se sont produites le long des fleuves Niger et Benue au Nigéria.

Plus d'un demi-million de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays et plus de 350.000 ont besoin d'une aide humanitaire immédiate.

« Le Secrétaire général adresse ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au gouvernement et au peuple de la République fédérale du Nigéria et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« L'ONU exprime sa solidarité avec le Nigéria en cette période difficile et se tient prête à apporter son soutien, si nécessaire », a-t-il ajouté.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les chefs de l’humanitaire et du développement de l’ONU en mission au Nigéria et au Tchad

Les chefs du Programme des Nations Unies pour le développement et du Bureau de la Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) effectueront ensemble un déplacement au Nigéria puis au Tchad au cours du week-end du 6-7 octobre.