La Corée du Nord appelle à faire tomber la « barrière de méfiance » avec les Etats-Unis

29 septembre 2018

La pleine mise en œuvre de la Déclaration commune signée en juin par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis à Singapour est la « clé de la consolidation de la paix et de la sécurité dans la péninsule coréenne », a dit samedi le chef de la diplomatie nord-coréenne à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies.

« La Déclaration commune de la RPDC et des Etats-Unis contient toutes les questions de principe concernant des solutions finales aux problèmes de la péninsule coréenne », a déclaré le Ministre des affaires étrangères de la RPDC, Ri Yong Ho. Des solutions qui, selon M. Ri, doivent mettre fin à l’hostilité qui dure depuis des décennies entre les deux pays, établir de nouvelles relations entre Pyongyang et Washington, construire un régime de paix solide sur la péninsule coréenne, et aboutir à sa dénucléarisation complète.

Pour le chef de la diplomatie nord-coréenne, une fois que la Déclaration commune RPDC-Etats-Unis sera mise en œuvre, la tendance actuelle à la détente se transformera en paix durable et la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne sera également atteinte. « Et la péninsule coréenne, l'endroit le plus chaud du monde, deviendra le berceau de la paix et de la prospérité qui contribue à la sécurité en Asie et dans le reste du monde », a-t-il dit.

Le Ministre nord-coréen a assuré aux Etats membres de l’ONU de l’engagement « inébranlable » de son gouvernement à pleinement mettre en œuvre la Déclaration commune qu’il a signé avec les Etats-Unis à Singapour.

Pour M. Ri, la tâche principale pour la mise en œuvre efficace de la Déclaration commune RPDC-Etats-Unis devrait être de « faire tomber la barrière de méfiance entre les deux pays » qui a existé depuis plusieurs décennies. « Et à cette fin, la RPDC et les États-Unis devraient déployer de nombreux efforts pour construire la confiance avant tout », a-t-il dit.

Selon le chef de la diplomatie nord-coréenne, les mises en œuvre des accords précédents issus de divers dialogues et négociations entre la RPDC et les États-Unis ont échoué parce que la méfiance entre les deux pays n’avait pas été suffisamment éliminée, entraînant un manque de confiance. « Nous estimons que la dénucléarisation de la péninsule coréenne devrait également être réalisé avec la construction de régime de paix sous le principe des actions simultanées, étape par étapes, en commençant par ce que nous pouvons faire et en donnant la priorité à l’instauration de la confiance », a-t-il dit.

M. Ri a souligné que même avant le sommet de Singapour RPDC-US, son gouvernement avait pris des « mesures de bonne volonté » telles que l’arrêt des essais nucléaires et des essais de tirs de missiles balistiques intercontinentaux, le démantèlement d’un site d’essais nucléaires « d’une manière transparente », affirmant ne pas transférer d'armes nucléaires et de technologie nucléaire en toute circonstance et continuer à déployer des efforts pour renforcer la confiance.

« Cependant, nous ne voyons aucune réponse correspondante des États-Unis », a déploré le Ministre des affaires étrangères nord-coréen. « Au contraire, au lieu de traiter la question de l’absence de régime de paix dans la péninsule coréenne, les États-Unis insistent sur la ‘dénucléarisation d’abord’ et augmentent le niveau pression exercée par des sanctions pour atteindre leur objectif de manière coercitive, objectant même la ‘déclaration de fin de guerre’ », a-t-il ajouté.

Pour Pyongyang, la « perception que des sanctions peuvent nous mettre à genoux est un rêve d’une population ignorante de nous ». « Mais le problème est que les sanctions continues creusent notre méfiance », a dit M. Ri, expliquant l’impasse récente par les méthodes coercitives des États-Unis. Des méthodes qui selon le Ministre « sont mortelles pour le renforcement de la confiance ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Chine encourage la Corée du Nord à poursuivre sa dénucléarisation

La République populaire de Chine s’est félicitée vendredi du « revirement majeur » de la situation dans la péninsule coréenne grâce aux efforts de toutes les parties auxquels elle a elle-même contribué.