Nelson Mandela : un géant grandi dans les souffrances, l’épreuve et l'adversité (Union africaine)

24 septembre 2018

Au cours de l’hommage rendu à Nelson Mandela, le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a estimé que le leader sud-africain, disparu il y a presque cinq ans, est un «géant grandi dans les souffrances, l’épreuve et l'adversité», soulignant qu’il a consacré sa sagesse, son courage, sa pensée, son éthique, son humanisme et toute sa foi à la liberté de l’homme.

Pour Moussa Faki Mahamat, «la vie, le combat, l’œuvre et le symbole de Nelson Mandela dépassent nos imaginations».

Il a été «l’incarnation d’une plénitude et de l’épanouissement», rappelle-t-il, «jetant ses lumières dans cette salle et dans toutes les parcelles de la planète pour la paix et l’égalité entre les hommes», a ajouté le Président de la Commission. 

«De l’homme noir», a-t-il ajouté, mais plus généralement «de l’Homme en ce qu'il se confond avec l’Histoire et en ce que l’Histoire se confond avec lui».

M. Mahamat a souligné qu’en souvenir de Madiba disparu en 2013, les chefs d'État Membres de l’Union africaine ont désigné la décennie 2014-2024 «décennie Mandela» sur le continent.  

L’Assemblée générale des Nations Unies en 2017 avait convoqué une réunion plénière de haut niveau pour marquer l’anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, a rappelé le président de la Commission de l’Union africaine.

M. Mahamat s’est aussi déclaré fier d’avoir Nelson Mandela comme «symbole suprême de l’homme africain». 

En ces temps de repli sur soi, « que nous aurait-t-il dit ? », s’est-il interrogé face à l’Assemblée.

«Pas de résoudre nos conflits par le feu, le sang et la haine. Mais à redoubler d’efforts. A oser lutter, à oser vaincre. » 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.