L’ONU se félicite de l’annonce d’un cessez-le-feu conditionnel en Afghanistan

20 août 2018

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) s’est félicitée lundi de l’annonce par le gouvernement d’un cessez-le-feu conditionnel pour la fête de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice) et a appelé les parties au conflit à saisir cette occasion pour mettre fin à la violence.

« Un cessez-le-feu mutuel renforcerait les perspectives de négociations entre les parties au conflit pour trouver un règlement politique », a déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afghanistan, dans un communiqué de presse.

« Il est important de saisir toutes les opportunités pour une fin négociée du conflit afin que tous les Afghans puissent profiter de la vie pacifique dont ils ont désespérément besoin », a-t-il ajouté.

Selon la MANUA, « ces derniers mois, avec le précédent cessez-le-feu qui a sauvé des centaines de vies et de nombreuses mobilisations citoyennes pour la paix, ont montré que les Afghans désirent vivement la fin du conflit ».

La Mission onusienne estime qu’il faut maintenir cette dynamique et ne pas trahir le fort désir populaire de paix. « L’ONU réitère qu’elle est prête à jouer tout rôle demandé par les parties au conflit pour parvenir à une paix négociée », a conclu la MANUA.

Le Président Ashraf Ghani a annoncé dimanche un cessez-le-feu de trois mois, à condition que les Talibans interrompent également leurs attaques. Un premier cessez-le-feu de quelques jours avait eu lieu entre les parties en conflit en juin pour la fin du ramadan.

L’annonce du Président afghan intervient après un regain de violence. Le 9 août, les Talibans ont lancé un assaut contre Ghazni, une ville stratégique à quelques heures de route de la capitale Kaboul.

 

Au cours des six premiers mois de cette année, 1.692 civils ont été tués dans le conflit afghan, le chiffre le plus élevé de la dernière décennie. Cette année, plus de 130 écoles ont été attaquées et deux centres de santé ont été complètement détruits. Les incidents contre les travailleurs humanitaires ont augmenté de 20%, avec 23 travailleurs humanitaires tués, 37 blessés et 74 enlevés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : l’ONU condamne une attaque terroriste meurtrière à Kaboul

Le Conseil de sécurité et le Secrétaire général des Nations Unies ont fermement condamné l’attentat meurtrier perpétré mercredi contre un centre éducatif à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan.