Ethiopie : le PAM distribue de la nourriture aux familles chassées de chez elles par des violences

15 août 2018

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a commencé à distribuer de la nourriture à des dizaines de milliers de personnes qui ont fui à la suite de violentes manifestations dans la région Somali, dans l’est de l'Éthiopie.

Des personnes ont fui leurs domiciles lorsque de violentes manifestations ont éclaté le 3 août. Des maisons, des églises, des véhicules et des magasins ont été brûlés, endommagés ou pillés, et le PAM a été contraint de suspendre toutes ses opérations dans cette région. Au moins 80 personnes ont été tuées, selon les médias, a précisé le PAM dans un communiqué de presse.

Les distributions de nourriture par le PAM ont débuté la semaine dernière (9 août) pour 52.000 personnes hébergées sur trois sites à Jijiga, la capitale régionale.

Avec le soutien du gouvernement éthiopien et de la Croix-Rouge éthiopienne, l’agence onusienne fournit du riz, des légumineuses, de l'huile et du soja aux familles et des aliments hautement nutritifs aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes à l'église Saint Michel, au site Mère Teresa et à la mission catholique, ainsi que dans des mosquées et d’autres centres à Jijiga.

Le PAM a jusqu'ici distribué 131 tonnes de nourriture à plus de 15.000 personnes.

« En travaillant avec nos partenaires, nous espérons fournir le plus de soutien possible aux personnes touchées par ces perturbations », a déclaré la Coordinatrice des opérations d’urgence du PAM pour la région Somali, Christine Clarence.

Elle a ajouté qu'un comité de coordination humanitaire avec le gouvernement et les partenaires humanitaires s’efforçait d’identifier des points de distribution de nourriture pour d'autres personnes vulnérables à Jijiga.

Le PAM fournit habituellement une aide alimentaire à quelque 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans la région Somali. Environ 311.000 personnes affectées par la sécheresse reçoivent une aide alimentaire complémentaire du PAM dans le cadre d’un programme dirigé par le gouvernement.

Bien que le calme soit revenu ces derniers jours, les restrictions de voyage imposées par les Nations Unies sont toujours en vigueur et d'autres opérations du PAM restent en suspens. L’agence onusienne espère pouvoir reprendre ses activités normales sous peu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ethiopie : l’OIM a besoin de plus de 22 millions de dollars pour les déplacés de Gedeo et Guji ouest

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé mardi  à Genève, un appel de fonds de 22,2 millions de dollars pour venir en aide aux déplacés internes d’Ethiopie.