Ethiopie : l’OIM a besoin de plus de 22 millions de dollars pour les déplacés de Gedeo et Guji ouest

24 juillet 2018

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé mardi  à Genève, un appel de fonds de 22,2 millions de dollars pour venir en aide aux déplacés internes d’Ethiopie.

Depuis avril dernier, de violents affrontements entre les communautés à la frontière des régions éthiopiennes des Nations, nationalités et peuples du Sud (RNNPS) et d’Oromia ont contraint au moins 970.000 personnes à fuir leur domicile, dont une majorité rien qu’au mois de juin.

Selon Joel Millman, porte-parole de l’OIM, la plupart des personnes déplacées sont hébergées dans les communautés locales tandis que d’autres séjournent dans des centres collectifs tels que des écoles, des bâtiments gouvernementaux, des sites spontanés et des bâtiments abandonnés ou non terminés. 

« Les déplacés de Gedeo et de Guji ouest ont grandement besoin d’un soutien humanitaire pour tenir tout au long de la saison froide et pluvieuse de l’Ethiopie », a déclaré le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, dans le communiqué de presse. « La communauté internationale doit se mobiliser en faveur du peuple et du gouvernement éthiopiens. Certains partenaires ont déjà commencé à le faire, et nous les en remercions, mais les niveaux de financement actuels pour une crise soudaine de cette ampleur - près d’un million de personnes déplacées sur une si courte période - sont loin d’être acceptables », a regretté William Lacy Swing.

En attendant, l’OIM a distribué, au cours des deux dernières semaines, plus de 2.000 couvertures. Plus d’articles sont encours d'acheminement sur les sites collectifs, notamment des couvertures et des kits d’abris d’urgence tels que des bâches. En outre, l’OIM a commencé la construction de 40 abris communs, dont quatre ont été achevés. 

A noter que des évaluations rapides réalisées au niveau des woredas (district) par les équipes de la Matrice de suivi des déplacements de l’OIM (DTM) ont révélé que 822.187 personnes sont déplacées dans la zone de Gedeo (RNNPS) et au moins 147.040 dans celle de Guji ouest (Oromia). En raison des inquiétudes actuelles concernant la sécurité et des problèmes d’accès, les équipes de la DTM de l’OIM n’ont pu évaluer le déplacement interne que dans quatre des six woredas à Guji ouest où les personnes sont déplacées.  Mais ce cycle de la DTM, réalisé en mai et juin 2018, a identifié au total 1.776 685 déplacés internes en Ethiopie, dont 1.204 577 personnes déracinées en raison du conflit communautaire et 536.321 en raison du changement climatique.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ethiopie : aggravation de la situation alors que plus de 800.000 déplacés font face à de fortes pluies

L’Agence des Nations Unies pour les migrations s’est préoccupée de la détérioration de la situation humanitaire en Ethiopie où plus de 800 000 personnes déplacées font face à de fortes pluies.